Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Runaworld fait équipe avec les agences

Le distributeur lance une marque qui coiffe ses solutions dédiées aux agences de voyages. Ce nouveau site Travel4pro.com sera présenté cette semaine aux adhérents du Cediv, réunis à Madère.


 

Membre du Cediv (Manor), l’agence Runaworld.com de Christian Coulaud lance www.travel4pro.com, site qui présente par le menu ses solutions maison réservées aux agences et leurs tarifs. Il sera dévoilé cette semaine à Madère, à l’occasion des ateliers de formation orchestrés par le Cediv. Nous pouvons fournir aux agences des solutions technologiques et de bons tarifs aériens, assure Christian Coulaud, qui pressent des besoins importants en la matière. 

Runaworld.com est née en 1999 pour servir les PME grâce à une première solution de réservation en ligne. Son cœur de cible : les entreprises dont le budget voyages est compris entre 100 000 € et 5 M€/an. Son portefeuille de clients compte 270 sociétés, mais aussi 80 agences de voyages (dont la moitié de membres du Cediv). Car depuis 18 mois, son PDG Christian Coulaud, par ailleurs vice-président du Cediv, a développé deux services pour des confrères. Primo, Runaworld.com permet aux agences non-IATA d’imprimer en ligne leurs billets d’avion et de train. Deuxio, la société propose à tout distributeur de déployer, à ses couleurs, un site de gestion de déplacements professionnels. Et ce, grâce à une solution en marque blanche (pour 100 à 3 000€ selon le degré de personnalisation) mise au point avec Traveldoo. S’y ajoutent un abonnement mensuel et des frais d’émission (de 3,5 € à 14 € par billet d’avion). Runaworld se positionne ainsi comme un apporteur de solutions technologiques, notamment pour les distributeurs de petite taille.

Après 22 M€ en 2006, Runaworld table pour l’exercice 2007 (clos le 30 septembre prochain) sur un volume d’affaires de 30 M€ (provenant à 70% des entreprises, et à 30% des agences), et un bénéfice de 150 000€. La société (16 salariés), détenue à 40% par le Crédit Agricole et à 25% par son Pdg, espère bientôt accueillir un nouvel investisseur dans son capital. Idéalement un partenaire industriel, précise Christian Coulaud.
 

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire