Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Bruxelles : Okko Hotels s’invite sur la Grand-Place

 » Alors qu’il ne manque pas de projets en France, le jeune groupe hôtelier met d’ores et déjà le cap sur l’étranger, avec une première ouverture annoncée à Bruxelles. »

Okko Hotels poursuit son développement au-delà des frontières de l’Hexagone. Trois ans après l’ouverture de son premier établissement, à Nantes, le groupe fondé par Olivier Devys part à la conquête de l’international, avec une première adresse à Bruxelles et un emplacement de choix.

Ce sera le seul hôtel situé sur la Grand-Place, souligne Olivier Devys, qui précise que ce futur Okko Hotels prendra la place du siège de la banque CBC (dont trois façades donnent sur la célèbre place de Bruxelles, Ndlr).

Objectif : un nouveau pays par an

D’une capacité de 150 chambres environ, ce premier hôtel à l’étranger devrait ouvrir à l’horizon 2020/2021. Avec ce projet, le groupe franchit donc une étape majeure, même si son fondateur, pourtant partisan d’un développement à grande vitesse dans l’Hexagone, entend prendre son temps pour s’implanter dans d’autres pays.

Notre objectif est de cibler un nouveau pays chaque année, explique Olivier Devys. Il faut du temps pour intégrer les législations sociales ou de construction, les contraintes spécifiques à chaque pays, car nous faisons construire nous-mêmes les hôtels.

Bientôt une première adresse parisienne

D’ici là, d’autres Okko Hotels ouvriront leurs portes en France. Le septième établissement de l’enseigne quatre étoiles sera inauguré le 7 juin prochain, à proximité de la Porte de Versailles. Première adresse parisienne du groupe, cet hôtel de 149 chambres a été dessiné par Jean-Michel Wilmotte. Il abrite l’incontournable Club, élément clef du concept, sur quelque 300 mètres carrés, et une salle de fitness. 

Okko Hotels est déjà implanté à Nantes, Grenoble, Lyon, Cannes, Rueil-Malmaison et Bayonne ; un établissement s’installera également à Strasbourg en octobre.

Le groupe hôtelier revendique une croissance de 83% en 2016, avec un volume d’affaires de 14,1 millions d’euros. En 2017, la jeune entreprise table sur une croissance de 40%.

Le groupe hôtelier ambitionne de développer au total une cinquantaine d’établissements, dont la moitié à Paris.