Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

volent au secours de leurs adhérents

Selectour, Afat Voyages et Tourcom multiplient les prêts financiers pour aider les agences de voyages à surmonter une rentrée difficile.

L’APS l’avait annoncé début septembre : L’automne sera difficile pour les agences avec une augmentation des sinistres. Une situation confirmée à Top Resa par le Syndicat national des agents de voyages (Snav). Si le paiement du BSP de septembre s’est plutôt bien passé, celui du 17 octobre s’annonce périlleux. On y verra alors plus clair, craint Philippe Demonchy, porte-parole du Snav.

La baisse des commissions aériennes et le développement des ventes à prix promotionnels cet été sont désignés comme responsables de cette situation. Ils auraient détérioré la marge des entreprises. Des agences seront en difficulté en fin d’exercice, poursuit Philippe Demonchy, qui prédit une augmentation des défaillances. Pour preuve, il constate, avec sa casquette de président de Selectour, que le nombre de prêts à court terme accordés par son réseau est en nette augmentation, passant de deux dossiers en 2002 à dix depuis janvier 2003. La fin d’année est jugée d’autant plus cruciale que les aides demandées aux pouvoirs publics ont été refusées par le ministère des Finances, regrette César Balderacchi, président du Snav. Chaque réseau s’est donc organisé. Comme l’an dernier à la même époque, Afat Voyages relance ses prêts sans intérêts, de 20 000 à 30 000 E, remboursables entre janvier et juin 2004.

Une bonne arrière-saison

Le nombre de dossiers est là encore en nette augmentation, avec 32 agences ayant demandé à bénéficier de cette mesure contre six en 2002. Richard Vainopoulos, président de Tourcom, reconnaît : nous aidons quelques agences dans le rouge avec des prêts à taux 0, mais la situation n’est pas pire qu’hier.

Les distributeurs misent sur la reprise des réservations, observée depuis début septembre, pour tenir et rebondir. L’arrière-saison se présente sous les meilleurs auspices, se félicite Richard Vainopoulos. Nombre de TO interrogés à Top Resa affirment posséder un carnet de commandes bien rempli pour 2004. Et le Snav compte sur sa prochaine campagne radio, en partenariat avec le secrétariat d’Etat au Tourisme, l’APS, Air France, la SNCF et la SNCM pour porter plus avant l’avantage.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique