Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un tiers des compagnies régionales européennes ont disparu depuis 2008

D'après une étude réalisée par Prologis et Ch-aviation, la flotte d'appareils de moins de 50 places a été divisée par deux en 5 ans.

Est-ce la fin du développement des compagnies aériennes régionales en Europe ? Le titre du rapport publié par les cabinets Prologis et Ch-aviation, est presque une affirmation. Un tiers des compagnies aériennes régionales qui existaient en 2008, ou ont été crées depuis, ont aujourd'hui disparu. Le rythme pourrait même s'accélerer. Sur les 44 compagnies lancées depuis 2008, seules 22 existent encore.

12 000 emplois sur 53 000 supprimés en 5 ans

"Mais le chiffre le plus inquiétant est probablement un taux de disparition des emplois de 23%", explique l'étude, soit 12 000 emplois sur 53 000 supprimés en 5 ans. Il convient toutefois de relativiser ces données : si des emplois ont été supprimés, beaucoup d'autres ont été créés depuis, par les low cost, ou dans d'autres modes de transport.

L'étude distingue, parmi ces transporteurs, les affiliés et les indépendants. Les seconds ont été les plus touchés et ceux qui résistent encore aujourd'hui font face à un chute de leurs résultats. Flybe, la compagnie indépendante la plus importante en Europe, devrait enregistrer des pertes, note l'étude. Mais les compagnies régionales appartenant en partie ou à 100% à des grands groupes comme Air France, IAG ou Lufthansa, sont également menacées.

Des appareils de plus grande capacité

La concurrence des low cost et des autres modes de transport est l'une des raisons d'un tel déclin. L'étude note ainsi que les compagnes régionales s'adaptent en investissant dans des appareils de plus grande capacité.

706 modules de 20 à 50 sièges étaient utilisés en 2008, contre 330 en 2013, soit une baisse de 53%. Par ailleurs, 705 appareils de 50 à 100 places sont exploités aujourd'hui, en croisance de 3%. Une tendance observée il y a quelques années aux Etats-Unis, et qui se renforce en Europe. "Les compagnies régionales affiliées à Lufthansa ont supprimé 60 appareils 50 places en 5 ans", explique l'étude.

Pour conclure, Prologis et Ch-aviation estiment que le développement de nouvelles compagnies devient difficile. "Est-ce que les créateurs et les investisseurs dans tous les nouveaux marchés régionaux sont au courant des risques élevés et des faibles chance de succès ?"
 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique