Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Swiss va supprimer 300 emplois

Swiss a perdu 91,8 millions d’euros au troisième trimestre 2002 et entame une cure d’amincissement, avec à la clé 300 suppressions d’emplois.

Cette contre-performance financière porte le déficit cumulé de Swiss à 395,8 millions d’euros depuis le début de l’année. Le chiffre d’affaires (2,131 milliards d’euros) s’avère pourtant supérieur aux prévisions du business plan présenté il y a un an, après la déconfiture de Swissair. 

Pour améliorer sa rentabilité, la compagnie a présenté mardi, à Bâle, un programme d’économies qui se traduira par la suppression de 300 emplois, dont 140 pilotes. La flotte sera réduite de 136 à 128 avions. Des liaisons déficitaires seront fermées. La liste sera précisée à la fin de cet hiver. 

Avec un taux d’occupation de 59% pour les vols moyen-courriers en octobre 2002, Swiss affiche huit points de retard par rapport à ses concurrents européens. Pour améliorer sa recette, inférieure de 2% aux performances annoncées par Lufthansa, la compagnie tentera de mieux différencier les prestations offertes dans les classes affaires et économiques sur ses vols moyen-courriers. André Dosé, président de Swiss, table ambitieusement sur une croissance des recettes unitaires de 11% en 2003.

Face à ses concurrents internationaux, Swiss souffre toujours de ne pas être intégré dans l’alliance OneWorld, sur laquelle elle a jeté son dévolu depuis l’éclatement du Qualiflyer. Le dialogue bloque toujours avec British Airways, jalouse de son statut de seule grande compagnie européenne dans cette alliance.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique