Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Se remettre à l’anglais

Votre niveau d'anglais laisse à désirer et vous avez envie de progresser pour pouvoir accueillir vos clients dans la langue de Shakespeare ou vous sentir à l'aise lors d'un éductour ? Il existe de nombreuses méthodes pour se remettre à niveau. Tour d'horizon.

Réputée pour être une langue facile, l'anglais n'en est pas moins, comme toutes les autres, difficile à maîtriser si on ne la pratique pas. Or, il semble indispensable lorsqu'on évolue dans l'univers du tourisme de connaître les bases du vocabulaire spécifique à l'anglais du tourisme. Il existe plusieurs ouvrages qui vous permettront d'acquérir ou de retrouver ces notions. Si vous avez peu de temps et de moyens, de nombreux sites Internet permettent de s'entraîner et de passer gratuitement un test sur vos connaissances. Le CNED (Centre national d'enseignement à distance) vient de lancer un nouveau programme en ligne www.englishbyyourself.fr qui propose tout un panel de « ressources » : vidéo, articles, exercices… qui changent régulièrement et sont parfois consacrés au tourisme. « L'objectif est de baigner dans l'anglais en regardant par exemple des films en VO et en se familiarisant avec différents accents », indique Brigitte Cointet, conseillère en formation au CNED. L'organisme propose aussi des formations plus poussées qui reprennent les cours de BTS tourisme et de licence sciences de gestion option hôtellerie-tourisme avec des devoirs réguliers envoyés à la correction.

Spécialiste des séjours linguistiques pour étudiants et adultes, Boa Lingua France propose également un programme de « Business Class » spécialement élaboré pour les dirigeants et chefs d'entreprise. L'institut de formation INFA (Institut national de formation et d'application) dispose quant à lui d'une formation de « langues étrangères appliquées au tourisme » pour ceux qui souhaitent s'orienter vers le tourisme. À l'issue de la formation de 10 semaines, les stagiaires seront notamment capables de renseigner une clientèle étrangère, de vendre un produit, de gérer une plainte et de rédiger un courrier.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique