Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

São Tomé, c’est le comble de l’exotisme !

7 Dominique Brisson, responsable de l’agence Lefort Voyages/Afat Voyages à Nantes, a découvert en mai un secret bien gardé, l’archipel de São Tomé-et-Principe.

Faites un test autour de vous. Peu de gens sont capables de situer São Tomé-et-Principe sur une planisphère ! Moi-même, en recevant l’invitation de Soleil Plus, j’avoue que j’ai séché. C’est dire si la destination est le comble de l’exotisme. Et comme je me suis senti privilégié de la découvrir !

L’éductour était organisé par le réseau Afat Voyages, à l’époque propriétaire du TO Soleil Plus. Depuis, ce dernier a été racheté par Guillermin mais poursuit sa programmation avec la même passion. La compagnie portugaise Air Luxor et l’agence Mistral Voyages São Tomé, membre d’Afat Voyages et spécialiste de l’île (son dirigeant est consul honoraire en France) étaient partenaires. Bref, nous partions dans des conditions idéales !

Couleur café… et cacao

Tout a commencé par une leçon d’histoire et de géographie. Ancienne colonie portugaise devenue indépendant, l’archipel de São Tomé-et-Principe se situe dans le golfe de Guinée, au large des côtes gabonaises. Constitué de deux îles principales d’origine volcanique, le pays a connu au début du xxe siècle une renommée mondiale en devenant le premier producteur de cacao, d’où son surnom d’île au chocolat. Depuis, on en parle beaucoup moins et l’archipel a des allures de bout du monde. Rien que le voyage pour arriver sur place m’a semblé une expédition. Départ de Paris uniquement, escale à Lisbonne, puis encore six heures de vol. C’est long, mais le service sur Air Luxor est efficace et à l’arrivée, le dépaysement est assuré. L’ambiance est mi-Caraïbes, mi-Afrique noire, avec de très belles plages dorées le long d’une côte escarpée, mais surtout une végétation luxuriante et des points de vue superbes, avec pour horizon les plantations de café et de cacao, les Roças. Un vrai bonheur pour les amateurs d’écotourisme.

Sur l’Equateur, exactement

Nous avons sillonné l’île en 4×4, le moyen de transport le plus approprié car le ré- seau routier n’est pas de très bonne qualité. Mais quelques balades valent vraiment le coup. Notamment l’excursion à l’île des Tourterelles. São Tomé a la particularité de se situer exactement sur la ligne de l’Equateur. Sur cette île située au large de la côte Sud, ralliée en une petite demi-heure de bateau, nous étions à cheval sur les deux hémisphères, extraordinaire ! Nous sommes d’ailleurs tous repartis avec notre diplôme de passage de l’Equateur en poche.

C’est aussi sur l’île des Tourterelles que se trouve l’un des plus beaux hôtels de l’archipel, le Rolas Island Resort. A défaut d’y séjourner, nous avons apprécié le bon confort des établissements locaux, des petites résidencials et des maisons d’hôtes, très bien tenues. Hébergés au Club Santana, en bord de mer sur la côte Est, nous étions comme des princes dans nos bungalows.

L’hôtellerie est digne des bons 3b de l’île Maurice. Je conseillerai malgré tout São Tomé à des voyageurs avertis, des baroudeurs qui ne recherchent pas seulement le dépaysement balnéaire, même si plaisirs nautiques, pêche et plongée sont aussi au menu. C’est le paradoxe de cette destination : on voudrait la faire découvrir au plus grand nombre tant elle est insolite et attachante, mais aussi la préserver du tourisme de masse pour qu’elle reste ce secret bien gardé, un trésor d’exotisme au milieu de l’Atlantique.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique