Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ryanair veut prendre le contrôle d’Alitalia

La compagnie irlandaise envisage une participation majoritaire dans la compagnie aérienne déficitaire.

Ryanair, grand sauveur d'Alitalia ? Son PDG Michael O'Leary a exprimé le souhait, lors d’une conférence à Rome, d’investir dans la compagnie italienne en difficulté financière chronique. 

"Nous serions intéressés par une participation majoritaire, pas minoritaire même si c’est à 49%", a-t-il  déclaré. Mais cet investissement sera soumis à certaines conditions. Le patron de la low cost irlandaise exige que la compagnie italienne revienne sur "l’accord avec Air France", avec qui elle est en coentreprise avec Delta Air Lines.

Une envie de rachat, mais aussi de restructuration

Selon Le Figaro, Ryanair souhaite également la restructuration du "coûteux accord" avec Aeroporti di Roma (ADR), qui gère les aéroports de Rome (Fiumicino et Campino), baisser les "coûts faramineux" de location des avions, et mener des coupes massives dans les effectifs.

"Les syndicats doivent faire face à la réalité", a déclaré Michael O’Leary, rappelant qu’Alitalia a transporté l’année dernière "24 millions de clients avec 14 000 employés", tandis que Ryanair en transportait "120 millions avec 12 000 employés".

Le PDG de Ryanair a souligné dans le Irish Times ne pas être "intéressé" par l’achat de créneaux de vols dans les aéroports italiens.