Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

République Dominicaine, Islande, Corée du Sud : les nouvelles formalités

Avec la pandémie, les formalités administratives d’accès aux territoires changent continuellement. La République Dominicaine, l’Islande et la Corée du Sud viennent d’ajuster leurs conditions d’entrée.

En République Dominicaine, depuis le 28 février, les autorités n’acceptent plus l’ancien formulaire papier de déclaration d’entrée et de sortie du pays. Les voyageurs devront présenter à leur arrivée le nouveau formulaire numérique qu’ils auront complété en ligne avant leur départ pour la République Dominicaine. Disponible en ligne en cliquant ici, le formulaire complété deviendra un QR Code qu’il faudra imprimer ou présenter directement via son smartphone aux autorités lors du contrôle à l’arrivée dans le pays. Une initiative qui vise à assouplir les processus liés à l’entrée sur le territoire.

A l’inverse, l’Islande resserre sa politique concernant l’arrivée des touristes internationaux. Les voyageurs à destination de l’île doivent désormais présenter un test PCR réalisé moins de 72 heures avant leur départ, puis effectuer un test gratuit dès leur arrivée à l’aéroport international de Keflavik, et observer une quarantaine stricte de 5 jours jusqu’aux résultats d’un troisième test PCR à passer dans l’un des centres de dépistage du pays. Une situation qui devrait perdurer jusqu’au 1er mai, date à laquelle le gouvernement islandais devrait utiliser le code couleur d’évolution des risques de l’ECD.

L’Islande veut se préserver du virus

Les voyageurs en provenance des zones à faible risque seront exemptés de quarantaine s’ils présentent un résultat PCR négatif à leur arrivée. Les autres voyageurs devront se soumettre aux restrictions actuelles. Les personnes qui voyagent depuis la zone UE pourront quant à elles fournir des résultats négatifs de moins de 72 heures ou un certificat de vaccination. Avec ces mesures, l’Islande entend se préserver du Covid-19, qui n’a que très peu touché l’île : 9 cas ont été confirmés dans le pays en mars – dont 8 ont été détectés en quarantaine à leur arrivée.

Enfin, la Corée du Sud va externaliser son service de traitement des visas dès le 15 mars. L’Ambassade de Corée du Sud en France annonce que le Gouvernement « ouvrira le Centre coréen de traitement des demandes de visa (KVAC) à Paris, géré par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), pour traiter les demandes de visa coréen formulées par les ressortissants français ainsi que par les ressortissants de pays tiers résidant régulièrement en France. A la suite de l’ouverture dudit centre, l’Ambassade ne recevra plus aucune demande de visa ».

Le dépôt de la demande de visa devra s’effectuer sur rendez-vous, ou par voie postale, après avoir effectué le règlement, par virement bancaire, des frais consulaires et des frais de service (60€/dossier) appliqués par le centre KVAC en plus des frais de visa.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique