Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Rachat de Corsair : le CE s’inquiète des éventuels impacts sociaux

Les élus du comité d'entreprise de la compagnie, filiale de TUI France, ont fait part mercredi de leurs craintes face à son rachat imminent par le groupe Dubreuil, propriétaire d'Air Caraïbes.

Les représentants du personnel de Corsair ont désormais connaissance de certains détails du plan de rachat de leur compagnie par le groupe Dubreuil, propriétaire d’Air Caraïbes. Ce dernier, en présence du PDG d’Air Caraïbes Marc Rochet, devait en effet leur présenter ce jeudi matin les grandes orientations de son projet industriel lors d’un CE convoqué au siège de Corsair, à Rungis.

Les représentants syndicaux ont toutefois fait part, dès hier, de leurs inquiétudes concernant les conséquences possibles de cette cession. "D'un point de vue social, nous craignons les éventuelles ‘synergies’ que chaque entité pourrait trouver" et les "éventuels impacts sociaux" pour les quelque 1150 employés de Corsair, a indiqué à l'AFP Olivier Alary-Tossaint, le secrétaire du comité d'entreprise.

Des risques de postes en doublon

Le syndicaliste craint de voir "les éventuels doublons qu'il pourrait exister avec Air Caraïbes" se retourner contre les salariés de Corsair, filiale du groupe TUI France, notamment dans les services administratifs et les autres fonctions supports (communication, ressources humaines, informatique, etc.).

Du côté des personnels navigants, "les problématiques se portent plus sur la flotte, à savoir quel type d'avions et combien", affirme Olivier Alary-Tossaint, évoquant la probable "mutualisation" des deux flottes. Dans un communiqué, le secrétaire du CE se fait le porte-parole des élus qui "s'interrogent sur la pertinence d'une reprise de la compagnie Corsair, compte tenu de son évolution positive en termes de rentabilité et de profit".

Bien qu'encore déficitaire l'année dernière, Corsair bénéficie d'atouts, notamment ses nombreux créneaux à Paris-Orly. Quant à Air Caraïbes, elle enregistre année après année des résultats positifs. Ensemble, les deux compagnies détiennent plus de 50% de parts de marché sur le trafic entre la métropole et les Antilles devant Air France (quelque 43% sur les dix premiers mois de l'année 2014) et XL Airways (5%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique