Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Parfums vagabonds

Senteurs et effluves composent souvent l’essence subtile des voyages réussis. Et plus d’un pays laisse dans son sillage des souvenirs olfactifs délicieux. Petite sélection odorante.

LES ROSES RÈGNENT EN BULGARIE

Depuis la période ottomanne, il y a trois siècles, la Bulgarie est la reine des roses. Difficile ici d’échapper au nom de la rose conjugué à toutes les sauces, onguents, confitures, parfums, savons et crèmes… Mais pour sentir son vrai parfum, il faut s’aventurer dans la vallée des Roses au pied des Balkans, à Kazalank, lors de la floraison de mai et juin, et assister, dès l’aube, à sa cueillette, spécialement celle de la Rosa damascena dans sa variété trigintipetala (30 pétales) à l’odeur la plus persistante. Un lieu et une époque couronnés de nombreuses fêtes, animations et festivals.

Chez Look Voyages, Plein Vent, Nouvelles Frontières, Amslav, VDM, Salaün Holidays, Clio…

L’YLANG-YLANG HONORE MAYOTTE

Cananga odorata, fleur odoriférante aux longs pétales jaunes et verts, est originaire d’Asie. Mais l’histoire l’a répandue dans l’océan Indien : les Comores et Mayotte en sont devenus les premiers producteurs mondiaux, suivis par Madagascar. Plantée entre les montagnes et les forêts de l’île française d’outre-mer, elle figure dans ses armoiries. Son essence, florale, épicée, exotique est la coqueluche des plus grands parfumeurs. Sa préparation, obtenue par distillation dans des alambics de cuivre, reste une composante de beaucoup de marques haut de gamme.

Chez VDM, Îles du Monde, Club Aventure, AMV, One Way Bleu…

L’ENCENS SE CONSUME DEPUIS OMAN

L’arbre d’où suinte la résine d’encens appartient à la famille des Boswellia et serait originaire du Dhofar, la région voisine du Yémen au sultanat d’Oman. La gomme aromatique s’écoule d’une incision de l’écorce puis est séchée. L’arbre est encore cultivé à Oman et exporté par le port de Salalah où se trouve un musée de l’encens. Si ce Boswellia entre dans la composition de parfums, c’est surtout en fumée qu’il porte les prières dans beaucoup de religions. Les héritiers de Sinbad le marin l’ont disséminé vers l’Occident et l’Orient, sur des routes qui ont fait la fortune de royaumes nabatéens et arabes.

Chez Aya Désirs d’Orients, STI, Solea, Directours, Kuoni, Beaux Songes, Orients…

LE SANTAL EMBAUME L’INDE

En Inde, des saveurs enivrantes montent aux narines dans les rues, les temples, cuisines et marchés : bétel, benjoin, muscs, myrrhe, bois fumé, vanille, beedies (cigarettes souvent à l’eucalyptus)… Parmi ces senteurs, le santal, tiré du bois des Santalum, arbres cultivés dans le Mysore ou le Tamil Nadu, mais aussi au Népal ou en Indonésie. Rares et chères (certaines espèces sont menacées de disparition), ces essences étaient utilisées pour embaumer les princes défunts de Ceylan. On les retrouve dans quelques parfums, des encens des rituels hindous et bouddhistes ou la pâte qui marque le front des hindous.

Chez Nouvelles Frontières, Asia, VDM, Kuoni, Visiteurs, Salaün Holidays, Intermèdes, Ikhar, Orients, La Route des Indes…

LE PATCHOULI PLANE EN INDONÉSIE

Les bouffées du patchouli réveillent les sens dans les Spas de Bali ou les marchés de Java, où il est cultivé comme le vétiver, la muscade, la girofle, la cannelle, ou le poivre. Sa vive odeur, boisée et terreuse, qui évoque le bouchon de vin ou la pomme bien mûre, fait chavirer les esprits quand elle est sublimée dans l’accord chypré ou oriental d’un grand parfum. Cette émanation renversante, largement diffusée en parfumerie, cosmétologie et aromathérapie, provient du séchage puis de la distillation des feuilles d’un petit arbuste indonésien, le Pogostemon cablin, connu depuis des siècles.

Chez Asia, Club Med, Climats du Monde, Nouvelles Frontières, Parfums du Monde, Kuoni, Visiteurs, VDM…

Olivier Noyer

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique