Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

OMT : le tourisme repartira à la hausse en 2010

Selon le dernier baromètre de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le tourisme mondial va retrouver une faible croissance, qui ne compensera toutefois pas la baisse de cette année.

« Les arrivées de touristes internationaux devraient enregistrer une reprise modérée l’année prochaine, avec une augmentation de 1% à 3% », selon ce baromètre présenté au salon World Travel Market (WTM) à Londres. Cette prévision prend en compte l’amélioration des chiffres du secteur au cours des derniers mois et des indicateurs économiques meilleurs que prévus dans certains marchés importants.

Pour 2009, l’OMT anticipe un recul de 4 à 6% du nombre d’arrivées internationales, et surtout une baisse de 6 à 8% des recettes, due au fait que les touristes ont tendance à voyager moins loin et moins longtemps. L’organisme avait publié des prévisions moins inquiétantes en janvier 2009, hésitant entre une stagnation et un recul de 2% au maximum du nombre de touristes dans le monde. Cette année, l‘industrie a été confrontée à plusieurs difficultés : la crise économique mondiale, le resserrement du crédit, la hausse du chômage et la pandémie de grippe H1N1.

Mais elle s’achemine doucement vers des jours meilleurs : « La tendance négative apparue au cours du second semestre de 2008 et qui s’est intensifiée en 2009, commence à montrer des signes de recul », a commenté le secrétaire général par intérim de l’OMT Taleb Rifai. Les arrivées de touristes internationaux ont baissé de 3% en juillet et en août, alors qu’elles avaient chuté de 8% au premier semestre 2009 (en glissement annuel).

Sur les huit premiers mois de 2009, le baromètre par zone géographique montre que seule l’Afrique a bien tiré son épingle du jeu (+ 4% en nombre d’arrivées). Les autres régions ont reculé, tant l’Europe (-8%), le Moyen-Orient (-8%), les Amériques (-7%) que l’Asie-Pacifique (-5%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique