Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Organisation mondiale du tourisme veut suspendre la Russie de ses instances

Cette décision devra être entérinée lors d’une Assemblée générale extraordinaire de l’organisation, qui devrait intervenir prochainement

C’est une première dans l’histoire de l’OMT. Jamais jusqu’à présent le Conseil exécutif ne s’était réuni pour examiner une demande visant à envisager la suspension d’un Membre de l’Organisation. C’est pourtant ce qui vient de se passer. Mardi, l’organisation de l’ONU chargée de promouvoir le tourisme dans le monde a annoncé son intention de suspendre la Russie, accusée de ne pas respecter les « valeurs » onusiennes avec l’invasion de l’Ukraine. 

La décision de suspendre la Russie a été adoptée par une large majorité des membres du conseil exécutif de l’OMT, réunis en urgence à la demande de six pays, dont la Pologne et l’Ukraine, a précisé à l’AFP un porte-parole de l’organisation. Pour devenir effective, cette suspension devra être approuvée lors d’une Assemblée générale extraordinaire de l’organisation, à une majorité des deux tiers. Selon le porte-parole de l’agence, cette assemblée sera convoquée « dans les 30 prochains jours ».

« La guerre n’est jamais une solution »

« La guerre n’est jamais une solution ! Pas maintenant, et jamais. Mais il est évident que tout le monde n’est pas attaché à cet idéal », a insisté mardi le secrétaire général de l’OMT, le Géorgien Zurab Pololikashvili, cité dans un communiqué.

Le message de l’OMT « doit être clair et net », a-t-il poursuivi. « Si vous êtes membre, vous vous engagez à respecter nos règles. Et vous devez adhérer à nos valeurs. Ainsi, lorsque les membres vont à l’encontre de nos objectifs, il doit y avoir des conséquences », a-t-il ajouté.

« L’agression de l’Ukraine n’est pas compatible avec la Charte des Nations Unies, et elle contrevient à l’objectif fondamental de l’OMT, tel qu’il est inscrit à l’article 3 de ses Statuts, « qui est est de promouvoir et développer le tourisme en vue de contribuer à l’expansion économique, à la compréhension internationale, à la paix, à la prospérité ainsi qu’au respect universel et à l’observation des droits de l’homme », ce sont des principes fondamentaux de l’Organisation, souligne le communiqué.

L’OMT annonce soutenir « pleinement la résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies et le vote du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. La souveraineté, l’indépendance politique et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues, doivent être maintenues et l’appel des Nations Unies à une résolution pacifique du conflit doit être suivi. »

« Conformément à ses statuts, l’Assemblée générale de l’OMT a seule la responsabilité souveraine de décider de la suspension de la qualité de membre de tout État membre, si elle constate que ce dernier persiste dans une politique contraire aux objectifs fondamentaux de l’Organisation, tels que consacrés par l’article 3 de ses Statuts », précise l’organisation.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique