Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Odigeo/Go Voyages souhaite entrer en Bourse

Le géant européen de la vente de vols secs sur Internet veut lever des fonds afin de poursuivre son développement.

Odigeo est né en juillet 2011, quand Permira et Axa Private Equity ont officialisé la fusion d'eDreams et de Go Voyages, mais aussi l'acquisition d'Opodo auprès d'Amadeus. Les deux fonds d'investissement, qui se partagent plus des deux-tiers du capital, voulaient ainsi consolider le marché de la vente de billets d’avion sur Internet en Europe. Aujourd’hui, ils préparent tranquillement leur retrait.

"L’introduction en Bourse est un des moyens de sortie de ces fonds d’investissement, qui sont là pour une certaine durée, afin d’accompagner notre projet, explique Nicolas Brumelot, directeur général adjoint et directeur financier d’Odigeo. C’est l’option la plus probable et la plus logique, compte tenu de la taille de notre groupe paneuropéen". Quand l’entreprise envisage-t-elle cette entrée en Bourse ? "Peut-être en 2013. Il faut que les conditions soient réunies : les marchés boursiers doivent être relativement stables, et le groupe toujours installé dans une dynamique de croissance. Il faut qu’Odigeo ait une belle histoire à raconter".

L’objectif est de poursuivre la croissance et de financer des acquisitions.

Sa valeur d’achat serait d’un milliard d’euros, selon les données disponibles lors de l’acquisition d’Opodo.

Nicolas Brumelot abandonne ses fonctions opérationnelles

Le 1er juillet, Nicolas Brumelot deviendra président France et senior advisor (conseiller) auprès du président du groupe Javier Pérez-Tenessa. L’ancien directeur général de Go Voyages se dégage ainsi de l’opérationnel, mais il conserve son bureau à Paris. Carlos Da Silva a pour sa part abandonné son siège de président, fin 2011, pour prendre les fonctions de vice-président non exécutif du groupe.

Odigeo a réalisé environ 3,9 milliards d’euros de volume d’affaires en 2011. Les fonds d'investissement Permira et Axa Private Equity possèdent plus des deux-tiers du capital

A lire aussi, l'interview de Nicolas Brumelot, dans le magazine L'Echo Touristique de ce jour.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique