Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nationaltours rachète Lefort Voyages

 » Le TO de Salaün continue d’étoffer son réseau d’agences dans l’Ouest de la France. D’autres acquisitions sont d’ores et déjà annoncées.  « 

En mars, Nationaltours ne faisait pas mystère de ses ambitions de développement. Dont acte avec le rachat du fonds de commerce de Lefort Voyages, entériné le 12 mai dernier. Entreprise familiale créée en 1976 à Ancenis (Loire-Atlantique), l’agence labellisée Selectour était partenaire de Nationaltours depuis 2003. Elle rejoint désormais le réseau d’agences intégré Nationaltours, sous la responsabilité de Franck Autret. L’activité groupe sera quant à elle placée sous la responsabilité de Frédéric Marchand pour Nationaltours Groupe.

"La strucuture Lefort Voyages est une structure qui a été très bien gérée et qui présente des ratios économiques très sains", commente Thierry Houalard, le directeur Général de Nationaltours. 

Avec cette nouvelle acquisition, Nationaltours, qui appartient au groupe Salaün, compte donc près de 30 agences à son enseigne dans l’Ouest et l’Est de la France. Le TO rennais s'appuie également sur un réseau de 1000 agences partenaires, dont 150 en exclusivité.

Une distribution qui s'étend à grande vitesse

Les annonces de rachat ne devraient pas s’arrêter là. "En 2017, nous voulons nous développer via des rachats d’agences, si possible dans des régions où nous ne sommes pas encore très présents, pour avoir une notoriété nationale, a récemment indiqué dans nos colonnes Thierry Houalard. Le directeur général de Nationaltours a alors également précisé que cinq dossiers d’acquisition étaient en cours dans le très grand Ouest, représentant 15 points de vente supplémentaires sous enseigne Nationaltours.

Le voyagiste devrait également pouvoir renforcer sa présence en région parisienne grâce à la reprise de onze points de vente Boiloris par le groupe Salaün en Ile-de-France, suite à la décision du tribunal de commerce prononcée le 31 mars dernier.

Sur l'exercice 2015-2016, le TO affiche un chiffre d'affaires de 37 millions d'euros, en hausse de 6,2% en glissement annuel.