Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mobile : êtes-vous compatible pour Google ?

 » Ce 21 avril, Google met à jour son algorithme pour les mobiles. Or plusieurs sites de voyage ne sont pas mobile-friendly aux yeux du géant de la recherche. Qu'en est-il du vôtre ? Faites le test. »

Google avait annoncé la couleur sur son blog dès le mois de février.

Depuis ce mardi 21 avril, le géant du Net a modifié les résultats qui remontent sur les smartphones. Le groupe américain privilégie désormais, dans ses résultats de recherche, les pages optimisées pour les mobiles, et plus précisément celles qui bénéficient du label "site mobile" ("mobile-friendly"). "Cet update ne concerne pas les tablettes", nous confirme Olivier Andrieu, fondateur du spécialiste en référencement Abondance.

Seuls 36% des sites de voyage sont compatibles

L’enjeu, pour les entreprises, c'est bien sûr le référencement naturel, à l'heure où les consultations sur nos compagnons de poche s'envolent. "Les pages compatibles mobile seront mieux classées sur le moteur mobile de Google, précise Olivier Andrieu sur son site. Les pages non compatibles n'auront pas de 'traitement négatif' appliqué", mais c'est tout comme : "Elles risquent de se faire 'passer devant' par les pages compatibles qui, pour leur part, recevront un 'boost de pertinence'".

Or 64% des sites web français ne sont pas mobile-friendly, d’après une étude menée par Yooda, un éditeur français de solution d’optimisation du référencement. Dans le voyage, c’est exactement le même pourcentage.

Testez votre site !

Un  outil de test de Google permet de vérifier si une URL est optimisée pour les mobiles par le moteur.

Attention, certaines pages peuvent passer ce test avec succès, mais sans remonter dans les pages de résultat avec le label mobile-friendly, explique Le Journal du Net. Il est donc préférable de bien vérifier et de se fier aux résultats remontés réellement par le moteur sur smartphone, in fine plus exigeants.

Le test permet de voir comment le robot Googlebot interprète la page, et de consulter des indicateurs de succès ainsi que des liens vers des outils, pour corriger ses erreurs.

Le Routard, NF, Plein Vent, Asia échouent aux tests

Nous avons testé quelques sites de voyage le 20 avril (captures d'écran ci-dessous). Même sur des marques bien connues, Google affiche parfois le message suivant : "Cette page ne semble pas adaptée aux mobiles".

C'est le cas de la page d’accueil du Routard, qui a échoué pour les raisons suivantes : texte illisible car trop petit, liens trop rapprochés, fenêtre d'affichage mobile non configurée, contenu plus large que l'écran, utilise des plug-ins incompatibles.

Les home pages des TO Plein Vent (groupe Fram) et Asia sont également jugés inadaptés aux smartphones. Idem s'agissant de Nouvelles Frontières, pour des motifs assez similaires : texte illisible car trop petit, contenu plus large que l'écran, fenêtre d'affichage mobile non configurée, liens trop rapprochés. Le web de Passion des Iles ne fait pas mieux, alors que Marmara passe avec succès le test de compatibilité.

Se renseigner, pour s'améliorer

Afin de devenir mobile-friendly, les sites doivent améliorer l’expérience utilisateur depuis les smartphones. Afin de les accompagner, le géant de Mountain View a créé une documentation complète (test, rapport ergonomie, PageSpeed Insights).

Ce n’est pas toujours très fun, mais Google a fait un réel effort pédagogique, et traduit ses fiches, en s'adressant à tous les publics. Nous vous conseillons aussi cet article "Hangout Google et son update Mobile-friendly : ce qu’il faut retenir", et la vidéo de 56 minutes ci-après.

     

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique