Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mi-temps

Coup de sifflet de l’arbitre marquant la fin de la première mi-temps ! Il est temps d’évacuer, de faire place nette dans les esprits et de reprendre quelques forces pour un retour sur le terrain en grande forme. Rassurez-vous, le syndrome des Bleus n’a fort heureusement pas touché les équipes de L’Écho touristique, où règne toujours le sens du jeu collectif pour vous informer au plus près de vos attentes. Non, il s’agirait davanta

Coup de sifflet de l’arbitre marquant la fin de la première mi-temps ! Il est temps d’évacuer, de faire place nette dans les esprits et de reprendre quelques forces pour un retour sur le terrain en grande forme. Rassurez-vous, le syndrome des Bleus n’a fort heureusement pas touché les équipes de L’Écho touristique, où règne toujours le sens du jeu collectif pour vous informer au plus près de vos attentes. Non, il s’agirait davantage de souhaiter à notre secteur une pause salvatrice, après un premier semestre marqué par un nuage de cendres plombant, les plans sociaux menaçants, une affaire Marsans déplorable et un marché globalement à la peine. À telle enseigne que les opérateurs que vous êtes ne se risquent pas à pronostiquer l’issue de la première manche concernant les ventes estivales. C’est maintenant que cela se joue, avec des VDM qu’il vaudrait plutôt rebaptiser VDC (ventes de la dernière chance). On le sait, l’enjeu repose d’ores et déjà sur la saison d’hiver et nombreux sont les tour-opérateurs qui oeuvrent à un retournement de tendance, en stimulant très en amont l’early booking. Reste à convaincre des consommateurs très volatiles, qui considèrent leurs vacances comme un bien, certes sacro-saint, mais immanquablement corrélé à leur pouvoir d’achat. Dans ce contexte bien terne, la bonne nouvelle nous vient de ces professionnels qui, bien que contraints par les lois du marché, sont passés sur un mode actif pour animer et dynamiser ce dernier. Les mois passés ont pu montrer également une profession capable de réagir vite, d’être solidaire, de plus en plus ancrée dans une démarche professionnelle, qui revalorise l’image d’un secteur trop souvent traité d’artisanal. De quoi sauver l’honneur, quoi qu’il advienne. Excellentes vacances et rendez-vous le 27 août.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique