Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Malaysia Airlines devrait supprimer 5000 postes pour survivre

La compagnie perd plus d’un million de dollars par jour et doit lancer un plan de restructuration d’envergure.

La santé financière de Malaysia Airlines, déjà touchée par le crash du vol M370, disparu le 8 mars dernier, s’est aggravée avec l'accident du MH17, abattu par un missile le 17 juillet au-dessus de l’Ukraine.

La compagnie aérienne, qui a enregistré un déficit net de 128 millions d’euros au premier trimestre 2014 (+100% par rapport à 2013), perd désormais plus d’un million d’euros par jour, selon les analystes.

Annulations et baisse du trafic

De fait, les annulations, suite au dernier accident, ont atteint plus de 30% dans certaines agences de voyages. En juillet 2014, la compagnie a enregistré une baisse de son trafic de 11,4% par rapport à juillet 2013, à 1,3 million de passagers.

Pour redresser la barre, et il y a urgence au vu des réserves financières de la compagnie, le principal actionnaire de Malaysia Airlines, le fonds public d'investissement malaisien Khazanah Nasional, devrait présenter cette semaine un projet de restructuration.

Redimensionnement de la compagnie

Khazanah Nasional, qui détient 69,37% de Malaysia Airlines, avait annoncé début août son intention de privatiser la compagnie pour 329 millions d'euros, afin d’avoir les mains libres. Par ailleurs, des discussions ont déjà été lancées avec les syndicats sur un redimensionnement de la compagnie avec la suppression de 5 000 à 6 000 postes, soit environ un quart des effectifs.

Des discussions sont également en cours concernant des projets de ventes d’actifs, comme la division ingénierie, sur le renouvellement de la flotte et sur l’entrée d’éventuels partenaires, comme Etihad.

17 millions de passagers en 2013

En 2013, la compagnie avait transporté plus de 17 millions de passagers, dont 10 millions de passagers internationaux. Elle reste un instrument essentiel dans la politique économique et touristique de la Malaisie.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique