Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Madrid, vous connaissez ?

Allison Cadiou, agent de voyages chez Terre d’Ailleurs Voyages, à Bourges (18), a découvert Madrid du 13 au 15 mars grâce à Go Voyages, Air Europa, l’Office Espagnol de Tourisme et Turismo Madrid.

J’ai participé à cet éductour après avoir répondu au quizz d’Air Europa, sur le site pro de Go Voyages. Je l’avoue, j’avais une idée floue de la capitale espagnole. Je privilégiais Barcelone ou Séville lorsque je conseillais un week-end à mes clients. Le transfert depuis l’aéroport m’a donné une première impression de ville « classique ». J’ai commencé à trouver un vrai charme à Madrid une fois arrivée dans le centre historique, lorsque nous nous sommes installés au Posada del Peine. L’hôtel occupe un bâtiment historique, mais il a été rénové, en associant le charme de l’ancien à celui du contemporain. Il est situé à quelques mètres de la Plaza Mayor, ce qui est parfait pour partir en promenade.

LES TAPAS SUCCÈDENT AUX TAPAS

Notre découverte de Madrid a commencée par une visite du Musée Reina Sofia. Je ne suis pas une spécialiste des musées, mais j’ai beaucoup apprécié cette initiation au cubisme et au surréalisme. Mention spéciale pour le fameux Guernica de Picasso, impressionnante toile en noir et blanc, alors que je la croyais en couleur. J’ai aussi beaucoup aimé notre dîner à la Taberna del Alabardero. Au bar, les Madrilènes viennent parler, boire et manger. Sur les tables de la brasserie, les tapas succèdent aux tapas, toutes plus délicieuses les unes que les autres ! Le samedi matin, nous sommes allés à Alcalá de Henares, à 30 km à peine du centre de la capitale. Entre sa grande place tranquille et ses rues pavées, on se croirait un peu dans le sud de la France… ou en Alsace, à cause des cigognes qui nichent sur les toits. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la petite ville est fameuse à plusieurs titres. Son université est l’une des deux plus anciennes d’Espagne, après celle de Salamanque. La plupart des grands noms de la littérature classique espagnole y ont étudié. Cervantes y est d’ailleurs né, et nous avons visité la maison natale de l’auteur du Don Quichotte. Bref, une escapade à Alcalá est à conseiller dans le cadre d’un week-end prolongé. On peut même y loger, au Parador de Alcalá. Dans son restaurant, nous avons goûté au cocido, le pot-au-feu typique de la région de Madrid. Changement d’ambiance l’après-midi : nous étions conviés à tester le spa de l’hôtel de Las Letras, pas très grand mais charmant. J’ai beaucoup apprécié mon massage et, encore sur mon petit nuage, je suis partie flâner dans les rues, pour observer la vie des Madrilènes. Le dîner nous a donné l’occasion de découvrir l’hôtel ME Madrid, qui domine la place Santa Ana. Le restaurant et les chambres sont de qualité, et de nombreux Madrilènes viennent passer leur soirée sur la grande terrasse aménagée. Les balades du lendemain nous ont menés au musée Thyssen-Bornemisza, qui abrite une impressionnante collection de peintures classiques. Nous avons ensuite eu le loisir de découvrir l’immense parc du Retiro, où les Madrilènes aiment aller se promener, souvent en famille, surtout en ce dimanche matin. J’avais juste le regret de ne pas avoir visité le musée du Prado, mais Mauricio, notre guide, a eu la gentillesse de nous y accompagner. La visite a été brève mais intense. Il connaît l’immense musée comme sa poche, et il a pu nous guider sans hésitation vers les principaux chef-d’oeuvres du Greco, de Velázquez ou de Goya. Après cet éductour je crois que mon avis à changé et qu’il reflète maintenant celui de tout le groupe : Madrid possède un charme bien supérieur à celui que j’avais imaginé !

« Je l’avoue, j’avais une idée floue de la capitale espagnole et je privilégiais Séville ou Barcelone. (…) Mais je crois que mon avis a changé : Madrid possède un charme bien supérieur à celui que j’avais imaginé. »

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique