Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’ouverture des plages et lacs se fera au cas par cas, sur autorisation du préfet

L’ouverture « des plages et lacs » sera possible sur autorisation du préfet, à la demande des maires, a annoncé jeudi le gouvernement.

C’est un sujet qui mobilise les élus comme les Français. « La règle générale reste la fermeture » des plages, mais aussi des lacs et des centres nautiques, a rappelé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Toutefois, il sera possible d’avoir accès aux plages à la « demande des maires, sur autorisation du préfet », à compter du 11 mai, a-t-il ajouté. Les maires devront le cas échéant présenter « un dispositif et des aménagements suffisants pour garantir la distanciation physique ».

Dès le début du déconfinement, des loisirs deviendront envisageables dans son département, ou bien dans la limite des 100 kilomètres du lieu de résidence si l’on quitte son département. Jusqu’au 2 juin, les Français pourront ainsi se déplacer, et profiter de « petits musées », de « petits sites » et de jardins. C’est ce qu’avait annoncé mardi 5 mai Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du tourisme, lors de son point presse hebdomadaire.

De manière générale, les rassemblements devront rester limités à des groupes de 10 personnes, dans le respect des règles de distanciation sociale. D’ici le mois de septembre, « aucun événement regroupant plus de 5 000 personnes » ne pourra avoir lieu.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique