Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment les destinations comptent (en partie) rouvrir leurs plages

Distanciation sociale, pass plage, cabines en plexiglas… Différentes mesures ou projets fleurissent pour permettre l’accès aux plages malgré la menace du Covid-19.

Les plages françaises sont actuellement fermées au public. Mais qu’en sera-t-il à compter du 11 mai, quand l’heure du déconfinement aura sonné, et surtout au cœur de l’été ? Comme nous l’indiquions hier, la France est en pleine réflexion sur le sujet, à commencer par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du tourisme, au sein du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Des mesures de distanciation sociale ne sont pas exclues, afin d’éviter la propagation du Covid-19 sur le sable.

Qu’en est-il dans les autres pays du monde ? En Espagne, les règles de distanciation sociale resteront en vigueur cet été, a prévenu la ministre du Tourisme. En Australie, des plages rouvrent partiellement, afin de permettre surtout des activités sportives. Nos confrères du Huffington Post ont publié un article qui pointe d’autres mesures et projets, tout autour de la planète. Le Portugal pourrait ainsi limiter le nombre de personnes se rendant sur les plages de la destination, généralement bondées en été. « Ce virus n’hiberne pas en été », assure le Premier ministre portugais Antonio Costa. En Italie, l’entreprise Nuova Neon a imaginé un concept que certains qualifieront d’original, et d’autres de farfelu… : de petites cabines de plage conçues avec des plaques de plexiglas de 4,5 mètres de côtés… En Belgique, dans la ville d’Ostende, le bourgmestre envisage d’instaurer un « pass plage » afin de réguler l’afflux de vacanciers. Aux États-Unis, malgré le Covid-19, la Floride a rouvert le 17 avril une partie de ses plages, vite prises d’assaut.

_________________________________________________________________

Vers un report sur la France

En raison de la crise sanitaire actuelle, les Français vont-ils passer leurs vacances en France cet été ? C’est la question posée dans le cadre d’un sondage* aux personnes qui avaient initialement prévu de séjourner à l’étranger, soit 22% de l’échantillon. 46% répondent plutôt par l’affirmative (« certainement » ou probablement »), contre 18% par la négative, alors que 36% ne savent pas encore. S’ils séjournent effectivement en France, ce sera majoritairement à la mer (à 61%), plutôt qu’à la montagne (20%) ou à la campagne (16%).

*Sondage Opinion Way/B&B réalisé auprès d’un échantillon de 1123 personnes représentatif de la population française (du 9 au 11 avril 2020).

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique