Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le SNAV ne tourne pas à plein régime

Le retour de Georges Colson à la présidence du directoire de Fram pose question sur son entière disponibilité au syndicat. À cela s'ajoutent les départs successifs de plusieurs présidents de commissions techniques.

Le SNAV serait-il en sous-effectif ? La question se pose, en tout cas, en ce moment. Le retour aux affaires de Georges Colson, qui a, depuis le 10 octobre, repris le poste de président du directoire de Fram en remplacement d'Olivier de Nicola, peut susciter des interrogations sur sa capacité à tenir pleinement son rôle de président du syndicat, alors que son entreprise, engagée dans un PSE qui vise à supprimer 67 postes, traverse une crise sans précédent. A-t-il encore la disponibilité suffisante pour traiter les dossiers en cours et représenter la profession au sein des institutions ? Il n'a, par exemple, toujours pas revu Sylvia Pinel, ministre du Tourisme, comme il comptait le faire avant fin septembre. Compte-t-il davantage déléguer ses pouvoirs à sa nouvelle vice-présidente, Michelle Herbaut ? « Au dernier Conseil d'administration, Georges Colson a confirmé qu'il assurerait les deux postes », répond-elle. « Mais s'il me le demande, je le remplacerai volontiers sur des événements. Je vais d'ailleurs le faire la semaine prochaine pour une remise de médaille à une association » ajoute Michelle Herbaut.

 

PLUSIEURS COMMISSIONS TECHNIQUES SANS PRÉSIDENT

Depuis le départ non remplacé de Philippe Laloue, secrétaire général adjoint du SNAV, début juillet, le syndicat ne fonctionnait déjà plus à plein régime. L'ensemble des dossiers qu'il suivait a, depuis, été repris par les permanents du syndicat, et plus particulièrement par Jean-Marc Rozé, secrétaire général, qui a hérité de l'épineux sujet du para-commercialisme. Sujet sur lequel il était épaulé par Sandrine Defer, présidente de la commission technique, avant qu'elle ne démissionne. « Je n'avais pas le temps de m'en occuper », explique-t-elle simplement, alors qu'au siège du SNAV on affirme ne pas avoir reçu de lettre de démission.

Le dernier Conseil d'administration du syndicat, qui s'est tenu le 17 octobre, n'a donc pas pris acte de son départ. Celui de Christian Coulaud, ancien vice-président du SNAV, a en revanche bien été pris en compte. L'ex patron de Runaworld a été remplacé pour la durée restante de son mandat (jusqu'en avril 2014) par Nicolas Brumelot, président France du groupe Odigeo, au Conseil d'administration, et par Fabrice Dariot, fondateur de la Bourse des Vols, au sein du Conseil exécutif des distributeurs.

Enfin, la liquidation judiciaire d'Alpilles Voyages le 18 octobre met un terme à la présence de Philippe Beissier parmi les élus du syndicat. Co-président de la Commission mer avec Antonio Donsanti, et administrateur, il sera remplacé lors du prochain Conseil d'administration, courant novembre. Tout comme devrait l'être Richard Soubielle, membre du Conseil d'administration, du Conseil exécutif des producteurs et président de la Commission études et statistiques suite à l'arrêt de Travelplan France.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique