Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le plan social de Nouvelles Frontières en question

Le plan social arrêté fin février dans le groupe Nouvelles Frontières prévoit finalement la suppression de 145 postes. Selon les syndicats, 24 d’entre eux seraient repositionnés dans le groupe, réduisant ainsi le total à 121 postes. La direction tient un

 

Guerre des chiffres ? « Plutôt une différence de perception », résume Edouard Mougenot, responsable fédéral de la branche tourisme de la CGT. Pour la Confédération, le PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) en négociation depuis 7 mois chez Nouvelles Frontières dans la branche tour-operating se solde par 121 suppressions de postes. « Il porte bien sur 145, mais certains sont repositionnés dans l’entreprise, ce qui fait un total de 121 », explique-t-il. Contactée, la direction de NF ne retrouve pas ce chiffre et tient un autre décompte plus optimiste : « Le PSE concerne 145 postes, mais il s’accompagne de 55 créations de postes, ce qui fait un total de 90 postes supprimés. » observe-t-elle. De plus, insiste-t-elle, « nous avons à ce jour enregistré 89 départs volontaires acceptés ». Jean-Marc Siano (notre photo), président du directoire avait présenté en juillet dernier ce PSE conformement au plan Optima et avec l’objectif d’un retour à la rentabilité du groupe NF.