Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Espagne verte, un rayonnement européen

La côte Atlantique espagnole n’a pas besoin d’être comparée à l’Irlande et à la Bretagne (comme c’est souvent le cas) pour attirer les touristes ! Elle a sa propre identité, forgée autour de quatre provinces aux traditions bien ancrées, qui ont su rester ouvertes et se moderniser.

De Bilbao à Saint-Jacques, du Pays basque à la Galice, c’est une autre Espagne que l’on découvre, entre villes, océan et montagnes. Cette Espagne-là, qui parcourt la Cantabrie (Santander) et les Asturies (Oviedo), n’a jamais connu l’influence des Maures, stoppés à Covadonga, au coeur des montagnes Picos de Europa, classées parc national. Réputé pour les randonnées, ce massif a conservé de très fortes traditions rurales et justifie le nom d’Espagne verte attribué aux quatre provinces.

Ici, pas de moucharabieh, de toreros ni de flamenco, mais des chaussures de marche : celles des randonneurs dans les montagnes, celles des pèlerins cheminant vers Saint-Jacques (quoique les principaux chemins passent plus au sud, dans le Leon), et celles des promeneurs visitant les quatre capitales régionales et les petits villages.

Car, la côte Atlantique de l’Espagne bénéficie aussi d’un patrimoine culturel important. L’architecture religieuse y est à son comble. On peut admirer un portique roman et ou un retable baroque dans la moindre bourgade. La région a su s’imposer également comme un des phares de l’art contemporain. Bilbao et le musée Guggenheim en sont les fers de lance. Ces villes sont actives, vivantes, ouvertes sur l’Europe et toujours au faîte des dernières tendances. En témoignent leurs restaurants et leurs boutiques de petits créateurs, branchés et bon marché.

Pas étonnant alors que les Français prennent facilement place à bord d’une des nombreuses compagnies low cost qui desservent Bilbao, Biarritz ou Saint-Jacques, pour visiter la région en individuel. Heureusement, les tour-opérateurs reprennent la main, en programmant des week-ends, des circuits (grand tourisme, culturels et randonnées) et même quelques séjours balnéaires, tout en privilégiant des produits à forte valeur ajoutée… Un tourisme d’avenir.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique