Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Je ne me lasse jamais des charmes de la Corse !

Marion, conseillère voyages à l’agence Nouvelles Frontières de Toulon, a redécouvert la Corse grâce à un éductour NF organisé avec le concours de Corsica Ferries.

Ma famille mater-nelle est originaire de Corse et je vais souvent dans l’île. Mais lorsque Nouvelles Frontières m’a proposé de participer à cet éductour, je n’ai pas hésité ! L’occasion était trop belle de découvrir les produits proposés cette saison, notamment les mobil-homes et les prestations de Corsica Ferries.

Le groupe, composé d’une soixantaine de vendeurs, s’est retrouvé tôt au port de Toulon, avant l’embarquement sur le ferry. L’accueil à bord a été génial et la traversée courte, avec un petit déjeuner plus que copieux et un déjeuner plantureux au restaurant gastronomique. A 14 heures, deux autocars nous attendaient à Ajaccio pour nous transférer à 25 kilomètres au nord, jusqu’au Paladien Grand Bleu de Calcatoggio. Cet hôtel-club vient d’être rénové et ses 207 chambres ont été agrandies et climatisées. Il constituait déjà une valeur sûre de la production de NF mais maintenant, les clients vont adorer !

Beignets et charcuterie

La journée s’est terminée dans une folle ambiance au 20123, un joli restaurant d’Ajaccio aménagé comme un vrai village corse, avec une fontaine. Quel régal ! D’ailleurs, tout au long de ce voyage, nous avons été royalement traités. Impossible de résister aux plateaux de charcuterie, aux beignets et autres canistrelli (gâteaux secs), sans compter les spécialités locales, pas toujours idéales pour garder la ligne !

La journée du lendemain a été tonique. Direction les splen- deurs de la montagne, jusqu’à Venaco. Un spectacle inoubliable ! Nous avons fait une première escale aux Caselle, un hôtel rustique composé de bergeries de pierre, au bord d’une rivière. Les clients qui recherchent le calme devraient apprécier son cadre.

Des petites villas en duplex posées sur la forêt

Nous avons ensuite traversé l’île de part en part jusqu’à la côte orientale, avec une halte dans les villages d’Aléria, Ghisonaccia, puis Zonza dans la montagne, le temps de visiter plusieurs résidences mobil-homes : rien à dire au niveau des équipements, récents et de qualité. C’est vraiment un atout de vente ! Le Mouflon d’Or, dans la forêt de Zonza, est à recommander à ceux qui aiment la randonnée. Il est composé de petites villas en duplex, posées dans la forêt, au milieu de NULLe part, et d’une piscine. Dommage que le retour par les routes tortueuses nous ait paru bien long.

Le lendemain, nous sommes repartis pour Marina di Lava, à 20 km d’Ajaccio. Cette résidence de bord de mer est idéale pour se reposer en famille, d’autant qu’on peut toujours proposer une location de voiture en option. Nous avons ensuite déjeuné aux Calanques, toujours près d’Ajaccio. C’est un hôtel-résidence Paladien d’un excellent rapport qualité-prix, agréable à vivre avec ses chambres qui ont toutes vue sur la mer ; même s’il faut traverser la route pour se rendre à la plage.

Le séjour s’est terminé par la visite de l’incontournable Coralia Marina Viva à Porticcio, un hôtel-club du groupe Accor très demandé, et pour cause ! Il est directement situé sur l’une des plus belles plages du golfe d’Ajaccio.

Nous avons été si bien accueillis partout qu’il nous a manqué du temps. J’aurais aimé m’attarder au marché d’Ajaccio pour acheter de délicieuses embrucciate (des gâteaux au fromage frais), de la charcuterie (lonzo, coppa entre autres) ou du fromage. Ce sera pour une autre fois, car je ne me lasse jamais des charmes de la Corse.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique