Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Inde : le ministre du Tourisme dément une baisse de la fréquentation

Le ministre indien du Tourisme a démenti mercredi une baisse du nombre de visiteurs étrangers après la publication d'une étude évoquant une chute de 25% sur les trois derniers mois liée à une série d'agressions.

Les récentes agressions, notamment sexuelles, qui ont défrayé la chronique en Inde ces derniers mois, n’auraient-elles aucun impact sur la fréquentation touristique ? C’est ce que jure le ministre du Tourisme du pays, K. Chiranjeevi, selon lequel "en janvier et février, les chiffres sont positifs et non pas négatifs comme cela a été rapporté dans la presse". "Le nombre de visiteurs étrangers a, sur cette période, augmenté de 2,1%" par rapport à l'an dernier, assure-t-il, sans pour autant mentionner le chiffre pour mars.

"C'est très encourageant", estime-t-il, regrettant la "spéculation dans les médias sur l'état du tourisme en Inde à cause d'événements extrêmement regrettables".

Selon une étude publiée dimanche par l'Association indienne des chambres de commerce et d'industrie (ASSOCHAM), qui a interrogé 1 200 voyagistes de différentes villes, le nombre d'arrivée de touristes a chuté de 25% au cours du dernier trimestre par rapport à l'an dernier. Cette étude évoque en outre une baisse de 35% du nombre de touristes étrangères.

Plusieurs touristes violées

La condition des femmes en Inde et les fréquentes agressions sexuelles qu'elles subissent sont sous les feux de l'actualité depuis le viol et la mort d'une étudiante à New Delhi en décembre 2012. D'autres affaires de viols ont depuis défrayé la chronique.

En mars, une campeuse suisse a été violée par plusieurs hommes dans le Madhya Pradesh (centre) tandis qu'en janvier, une Sud-coréenne a été droguée puis violée dans le même Etat par le propriétaire de l'hôtel où elle séjournait.

Interrogé sur les efforts de son ministère pour rassurer les touristes étrangers voulant se rendre en Inde, le ministre a estimé que cette question relevait de la police et du ministère de l'Intérieur.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique