Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Heathrow : 12 000 recrutements prévus malgré une baisse du trafic

En dépit de ses mauvais résultats, l’aéroport de Londres Heathrow veut embaucher 12 000 personnes et rouvrir son terminal 4 avant juillet.

L’aéroport britannique d’Heathrow a indiqué vendredi que son trafic de passagers restait inférieur de 50% comparé à l’avant-pandémie. Mais l’aéroport se montre optimiste pour l’été et prévoit 12 000 embauches.

Seulement 2,8 millions de passagers ont voyagé à travers l’aéroport en février. Moitié moins qu’avant l’épidémie de Covid-19. Notamment à cause des mesures sanitaires comme les tests de dépistage encore en place pour deux tiers des destinations desservies, explique le groupe dans un communiqué.

« Les prix élevés du carburant et les vols plus longs vers des destinations touchées par les fermetures d’espaces aériens » à cause de la guerre en Ukraine, contribuent à peser sur le trafic. Sans parler des inquiétudes des voyageurs américains liées au conflit en Europe. Ou d’éventuels nouveaux variants du Covid. Heathrow s’attend toutefois à ce que les journées de grands départs ou retours pendant les vacances d’été puissent être très chargées, à 85% des niveaux de pré-pandémie.

L’aéroport dit se préparer en prévision de vérifications sanitaires plus poussées lors du passage en douane et, afin de minimiser les temps d’attente, va embaucher 12 000 personnes et rouvrir son terminal 4 avant juillet. Il avait connu une deuxième année noire en 2021 à cause de la pandémie, qui a annihilé le trafic aérien mondial : sa perte avant impôts a été réduite à 1,8 milliard de livres, mais le principal « hub » de la capitale britannique a connu le nombre de passager le plus bas en 50 ans.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique