Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Fram : NG Travel pourrait déposer une offre de reprise

Alors que le tribunal a fixé au plus tard au 10 novembre le dépôt des offres de reprise, Les Echos indiquent que la holding NG Travel (Boomerang, Directours, Ileatours, Kappa Club, Promoséjours), présidée par Olivier de Kervella, pourrait se mettre sur les rangs.

Olivier Kervella n’était pas joignable ce matin au moment de notre bouclage, pas plus que Georges Colson. L’éventualité du dépôt d’une offre de reprise de Fram par NG Travel, un temps évoqué en septembre puis démentie, est cependant revenue hier dans le champ des possibles avec un article du quotidien les Echos.

Une offre concurrente

Selon notre confrère, Fram placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Toulouse le 30 octobre dernier pourrait faire l’objet d’une offre de reprise concurrente à celle de la société d’investissement LBO France, propriétaire de Karavel-Promovacances.

La holding NG Travel, qui coiffe notamment Directours, Promoséjours et les clubs Kappa Club (soit au total, un chiffre d’affaires de 189 millions d’euros en 2014), étudierait (….) une telle perspective.

Des contacts en ce sens auraient été pris avec la direction de Fram et son premier actionnaire, Georges Colson, affirment Les Echos qui n’ont toutefois pas réussi à joindre Georges Colson ni Olivier Kervella. De son côté, la direction de Fram n’a fait aucun commentaire au quotidien économique.

NG Travel a jusqu’à mardi 10 novembre pour déposer une offre de reprise, le tribunal devant statuer sur l’ensemble des candidatures le 18 novembre. Officiellement, seul le groupe Karavel-Promovacances a présenté un dossier de reprise, comme l’a confirmé son actionnaire LBO France dans un communiqué puis Alain de Mendonça, PDG-fondateur de Karavel-Promovacances, dans une interview à notre confrère Tourmag

Audience le 18 novembre

En tout état de cause, et selon les information transmises par l’administrateur judiciaire de Fram, les départs des clients de Fram mais aussi de sa filiale Plein Vent sont assurés jusqu’à cette date du 18 novembre, comme l’a confirmé Selectour Afat à ses adhérents.

Fram et Plein Vent restent pleinement partenaires du réseau, a réaffirmé Dominique Beljanski, présidente de Selectour Afat qui précise que des représentants du réseau assisteront à l’audience du 18 novembre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique