Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Espagne : le rachat d’Orizonia par Barcelo fait naître un géant

Le groupe espagnol Barcelo a conclu hier la prise de contrôle de son homologue Orizonia. Le nouvel ensemble représente 4 milliards d’euros de volume d’affaires annuel. Le rachat doit encore être validé par les banques.

Après des semaines de négociations et de revirements, le groupe espagnol Barcelo, présent dans l’hôtellerie, le tour-operating et la distribution, a conclu hier le rachat de son concurrent Orizonia, dont les activités s’étendent également au transport l’aérien. L’opération donne naissance au nouveau numéro un de l’industrie touristique espagnole, qui représente près de 4 milliards d’euros de volume d’affaires, 30 000 salariés dans le monde et un réseau de 1400 agences de voyages.

L’accord prévoit que Barcelo injecte 40 millions d’euros dans les finances de son homologue, durement éprouvées par la crise économique espagnole. Orizonia fait face aujourd’hui à une dette abyssale de plus 600 millions d’euros et est depuis plusieurs mois en négociation avec ses banques. Son  rachat reste d’ailleurs soumis à l’accord des banques créancières, qui pourraient accepter d’effacer une part importante de la dette. L’opération doit également obtenir l’aval de l’autorité espagnole de défense de la concurrence. Ses modalités devraient être définies d’ici six semaines.

Barcelo exploite actuellement 140 hôtels dans 16 pays, compte 400 agences de voyages dans 22 pays et emploie 25 000 salariés, pour un volume d’affaires de 1,58 milliard d’euros en 2011.

Orizonia rassemble de son côté 1000 points de vente dans 21 pays, 11 hôtels et une compagnie aérienne, et emploie 5000 salariés, pour un volume d’affaires 2011 de 2,35 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique