Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En Grande-Bretagne, le succès d’une pétition pour sauver les professionnels du tourisme

Outre-Manche, l’industrie du tourisme a lancé une pétition pour interpeller et demander l’aide du gouvernement britannique. Un pari déjà presque réussi.

Au Royaume-Uni, plus de 7 500 personnes – contre 1 500 hier – ont signé la pétition de The Save Future Travel Coalition, repérée par nos confrères de Travel Weekly. Le gouvernement britannique devra y répondre dès lors qu’elle aura atteint les 10 000 signatures, ce qui ne semble être qu’une question d’heures. Si elle atteint 100 000 signatures, le document devra même être débattu au parlement britannique.

Dans le texte, plusieurs organisations professionnelles au Royaume-Uni exhortent le gouvernement à élaborer un plan de soutien de l’industrie du tourisme britannique, mise à mal par la pandémie de la Covid-19. Elles insistent notamment sur la nécessité d’harmoniser la politique de quarantaine, d’introduire une mécanique de tests plus efficace dans les aéroports, et un soutien sous la forme de subventions pour les petites et moyennes entreprises du secteur.

« Sans changement, l’industrie sera dévastée »

Concernant les tests, Geoffrey Kent, fondateur et co-président du voyagiste de luxe Abercrombie & Kent, estime que « le gouvernement britannique pourrait être le chef de file mondial dans son approche des tests à l’arrivée et de permettre la circulation des personnes ». Sauf que même des « tests de température de routine » ne sont pas disponibles dans les aéroports outre-Manche. Selon le dirigeant, les protocoles existants étaient la bonne solution pour un problème à court terme. Cependant, il est clair que ce n’est pas un problème temporaire et sans changements sensibles, tous les aspects de l’industrie du voyage, des voyagistes aux compagnies aériennes, seront dévastés ».

Conscients que « le gouvernement a beaucoup à faire en ce moment et a, à juste titre, priorisé notre système de santé », les signataires de la pétition réclament néanmoins une audience plus importante pour l’industrie du tourisme, qui pèse « pour 10 milliards de livre sterling ».

Cette pétition, toujours accessible en ligne, inspirera-t-elle les professionnels du voyage en France, qui peinent à faire entendre leurs voix ?

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique