Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Effet Covid-19 : Transavia France signe un important accord de le télétravail

Alors que la pandémie refait surface, l’importance du télétravail n’a jamais été aussi grande. De nombreuse entreprises ont déjà sauté le pas.

Transavia France a signé un nouvel accord télétravail avec la majorité des organisations syndicales représentatives. Cet accord prévoit, pour les personnels au sol (CDI, CDD et alternants) et les postes d’encadrement du personnel navigants sur leurs activité sol, 100 jours de télétravail maximum par an, une présence sur site d’au moins 2 jours par semaine. Les salariés peuvent exercer le télétravail à leur domicile ou sur un autre lieu en France métropolitaine et le salarié doit déclarer son jour de télétravail 24h avant.

Cet accord vise par ailleurs à faciliter le télétravail des femmes enceintes et des futurs parents. Ainsi, les femmes enceintes pourront effectuer tout ou partie de leur mission chez elles. De même, les futurs parents pourront télétravailler à 100% s’ils le souhaitent dans les 15 jours précédant le terme de la grossesse.

Une attention particulière est accordée aux personnes en situation de handicap pour leur permettre de bénéficier de cette organisation. « Nous avons tiré les enseignements de cette période de crise sanitaire, explique Ariane Muraour, directrice des ressources humaines de Transavia France, commente cet accord. Il nous paraissait essentiel de trouver le juste équilibre entre le télétravail qui permet un meilleur équilibre entre la  vie personnelle et la vie professionnelle en réduisant notamment le temps de transport et le travail en présentiel pour déployer efficacement notre stratégie de croissance. Les discussions avec les organisations syndicales nous ont permis d’arriver à cet accord. »

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique