Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

E-tourisme : la DGCCRF dénonce 3 mauvaises pratiques

Les sites de vols secs, d'hôtels et d'avis sont particulièrement dans le viseur de la Répression des fraudes.  

C’est ce matin que Carole Delga, secrétaire d’Etat notamment chargée de la Consommation, a présenté le bilan d’activités 2014 de la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Plus de 10 000 sites marchands ont été contrôlés en 2014 par les enquêteurs. Dans le domaine de l'e-commerce, 3 des 4 dérives signalées concernent au premier chef des sites d'e-tourisme :

Offres de billets d’avion en ligne : constat d’ajouts déloyaux et trompeurs pour le consommateur (frais supplémentaires, pré-cochage d’assurances facultatives). Suites données : plusieurs procédures administratives et contentieuses.

Plates-formes de réservation en ligne d’hôtels : plusieurs manquements identifiés (décalage entre les prix affichés sur les sites et les prix réellement pratiqués, comparaisons faussées des prestations proposées, détournements de clientèle par des liens internet cachés). Suites données : avertissements, injonctions administratives ou PV de délit.

Avis consommateurs sur Internet : nombreuses irrégularités encore constatées (dépôts d’avis mensongers, modérations biaisées, avis sponsorisés sur les blogs, vente de faux "fans" sur les réseaux sociaux). Suites données : 15 avertissements, 6 procédures contentieuses en cours, condamnation d’une société gestionnaire d’avis à 10 000 euros d’amende (TGI Paris, juin 2014).

La DGCCRF a aussi observé des "pièges liés à l’utilisation des nouvelles technologies", soit la commercialisation de données personnelles contenues dans les fichiers clients, des spams vocaux et des numéros surtaxés. Quatre procédures contentieuses pour pratiques commerciales trompeuses ou agressives sont annoncées à ce sujet.

Sur près de 76 000 réclamations reçues en 2014, 6% concernent le tourisme :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique