Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

De Barcelone à Southampton, à bord du Queen Victoria

Chantal Cudia, conseillère croisière à Jet Travel Monaco, a participé à un éductour de quatre jours sans escale sur le Queen Victoria à l’initiative de la Compagnie internationale de croisières.

J’avais déjà pu visiter le Queen Victoria, à Monaco, tout comme le Queen Mary 2. Mais entre une visite et une croisière… Invitée par la Compagnie internationale de croisières, qui s’occupe en France de la Cunard, j’ai pu embarquer sur le Queen Victoria à Barcelone, pour un voyage de quatre jours sans escales jusqu’à Southampton. Ma septième croisière en éductour. Au départ, j’étais un peu réticente à l’idée de passer quatre jours en mer. Mais, finalement, ça ne m’a pas dérangée. Je rêve même maintenant de tester une transat. Quelques minutes après l’embarquement, découverte des cabines et de ma suite avec un magnifique balcon ! J’ai eu la chance de pouvoir tester tous les styles. Je pense qu’il faut, au minimum, disposer d’un balcon. On ne vit pas la même croisière selon les catégories de cabines. Je pensais que ce navire était destiné à une clientèle plus âgée mais, je me suis rendu compte que le Queen Victoria s’adresse à presque tout le monde. Il est idéal pour un voyage de noces, mais déconseillé aux enfants qui s’y ennuieraient. L’animation à bord offre de beaux spectacles, genre Broadway, dans une belle salle de théâtre sans angles morts. Mais ce n’est pas une usine à divertissements, même si vous trouvez tout le nécessaire, de la discothèque au casino, en passant par la salle de sports. Les croisiéristes sont calmes. Ce navire correspond à une clientèle qui aime la croisière, apprécie le service … Le soir, tenues habillées de rigueur. Cela donne du cachet à la croisière. Autre fausse idée, je ne parle pas anglais, mais ce n’est pas un frein. Les passagers français reçoivent dans leur cabine le journal de bord où toutes les informations et programmes du jour sont notés. Une hôtesse francophone est là pour vous aider et du personnel mauricien favorise la compréhension. Il manque juste une traduction des annonces importantes.

CINQ NIVEAUX DE RESTAURATION

Nous avons eu la chance de pouvoir tester trois restaurants ainsi que le self-service. L’affectation à un restaurant dépend de la catégorie de cabine réservée (cabines intérieures, extérieure et balcon pour le Britania, cabine suite Princess pour le Princess Grill, cabine Queens suite et penthouse pour le Queens Grill). Le self, où vont la plupart des clients le midi, propose des menus variés. Le Britania dispose de beaucoup de coins intimes pour manger à deux, un très bon service et des mets fins semblables au Queens Grill, qui offre un service à la carte. Je comprends maintenant que les clients ayant réservé une suite attendent un service supplémentaire, ce restaurant en fournit un qui agrémente le voyage. Dernier restaurant, le Todd, à faire au moins une fois. Plus intimiste avec un service encore un rang au-dessus. Il faut payer un supplément de 20 $ le midi et de 30 $ le soir. Et ça les vaut ! Ici le service est digne d’un restaurant étoilé. Au cours de la croisière, nous avons pu suivre une réunion de Corinne Renard, directrice commerciale de Compagnie international de croisières. Elle a permis à ceux d’entre nous peu familiarisés avec la croisière de mieux appréhender la vente de ce produit. J’ai trouvé cette intervention très intéressante, même pour moi, spécialiste de ce créneau depuis cinq ans que nous avons ouvert notre site Webcroisieres.com. Je n’avais jamais vendu le Queen Victoria, contrairement au Queen Mary 2. Maintenant que je le connais, je sais qu’une partie de ma clientèle pourra être intéressée.

« L’animation à bord offre de beaux spectacles, genre Broadway, dans une belle salle de théâtre sans angles morts. Mais ce n’est pas une usine à divertissements, même si vous trouvez tout le nécessaire, de la discothèque au casino, en passant par la salle de sports »

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique