Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dans les agences de voyages, la France métropolitaine fait une jolie percée

Qu’elles soient traditionnelles ou online, les agences de voyages ont appris à mieux commercialiser les régions françaises.

Sur fond de crise sanitaire, la France monte en puissance dans la distribution. En témoigne le baromètre Orchestra portant sur le volume d’affaires enregistré dans les agences (traditionnelles et en ligne) du 1er au 27 juin 2021. La France métropolitaine arrive en tête des destinations, avec un bond des ventes de +72%, par rapport à la même période en 2019, après +98% en mai. Suivent la Grèce et l’Espagne.

« Les agences se sont habituées à vendre la France métropolitaine depuis l’an dernier », se réjouit Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage (EdV). Et ce, « notamment parce qu’elles n’avaient pas d’autres terrains de jeu », reconnaît-il. La fermeture des frontières et les restrictions de déplacements à l’étranger ont motivé la création d’offres spécifiques et de plateformes digitales dédiées à l’Hexagone et à la Corse.

Une tendance durable ?

« L’agence de voyages est légitime quand il y a combinaison de plusieurs services comme de l’hébergement et des prestations de loisirs ». Au regard des incertitudes sanitaires, des distributeurs se replient aussi sur des séjours simples en France, au détriment de voyages à plus forte rentabilité.

« J’espère que ces bonnes habitudes de vendre la France métropolitaine ne se perdront pas avec le retour à la situation normale », ajoute Jean-Pierre Mas.

Au niveau des destinations, sans surprise, 90% des vacanciers français sont partis en France métropolitaine en 2020, selon le baromètre du cabinet Raffour Interactif. En 2019, ils étaient 81% en 2019.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique