Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Compagnies du monde ne cède pas à la morosité

Spécialiste de l’Amérique et de l’Asie, le TO sort une nouvelle brochure sur l’Afrique australe et l’océan Indien. Et réfléchit à un rapprochement avec un réseau.

Pas facile quand on est un spécialiste de l’Amérique et de l’Asie, d’affronter sereinement la crise. C’est pourtant l’objectif que le TO parisien Compagnies du monde s’est fixé. Lancé en 1997 par Jean-Alexis Pougatch, le TO s’est positionné sur un marché individuel à la carte plutôt haut de gamme et à dominante culturelle. Il exploite Compagnie des Etats-Unis, du Canada, Compagnie de l’Amérique latine et des Caraïbes, Compagnie des Indes et de l’Extrême-Orient. Si le chiffre d’affaires de Compagnies du monde a progressé en 2003, ses résultats, non communiqués, sont en revanche déficitaires depuis deux ans, reconnaît son PDG, Jean-Alexis Pougatch. L’an dernier, lors de l’épidémie de Sras, le TO a enregistré sur l’Asie un chiffre d’affaires négatif pendant quatre mois.

La diversité dans l’unité plutôt que l’éparpillement

Plutôt que de lancer dans la précipitation une nouvelle destination, le voyagiste a préféré diversifier ses métiers en se rapprochant de la clientèle affaires et en créant l’an dernier un département incentive et un plateau affaires. Conscient de la fragilité du marché, le TO sortira fin février une brochure Compagnie de l’Afrique australe et de l’océan Indien (8 000 exemplaires), soit un investissement de 25 000 E. Il espère réaliser 400 à 500 clients individuels et a déjà confirmé 240 personnes pour des voyages de groupes. Ce projet a conduit Jean-Alexis Pougatch à réfléchir à un rapprochement avec le réseau Afat Voyages ou Tourcom afin de bénéficier de tarifs négociés dans l’aérien et auprès des GDS. Le TO qui souhaite adopter un statut de membre associé envisage de revendre quelques produits spécifiques. Au sein des réseaux, une vingtaine d’agences seulement seront sélectionnées. Enfin, le TO veut faire évoluer son site Internet en mettant en ligne quelques-uns de ses produits clé en main.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique