Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Châteaux de la Loire : la leçon d’Art de vivre

« Les rois avaient choisi cette région pour son « bien vivre ». À présent les visiteurs marchent sur leurs pas et les professionnels font tout pour les satisfaire. »

Aux dires des professionnels du tourisme local, le cru 2008 sera fameux. Dans l’hôtellerie, les châteaux et la plupart des pôles d’attraction, les chiffres sont en hausse par rapport aux années précédentes. Le Val de Loire, en région Centre, attire en moyenne 9 millions de visiteurs chaque année dont près des 9/10e sont de nationalité française.

Si, parmi les étrangers, les Britanniques (25 %) sont les plus fervents supporters de nos splendides châteaux Renaissance, c’est, dans l’Hexagone, de l’ouest du pays et surtout de la région parisienne qu’affluent les visiteurs. C’est d’ailleurs l’une des problématiques majeures de cette région classée 11e seulement au hit-parade touristique national : beaucoup de visiteurs y sont des voisins venus en excursionnistes et non de vrais touristes (passant au moins une nuit sur place). Le principe : on visite un château ou deux, puis on s’en retourne chez soi ou on file ailleurs. C’est dommage, mais c’est ainsi : le Val de Loire n’est qu’à 1 h de Paris en TGV et 2 h 30 à peine en voiture. Cela n’incite donc pas les TO à miser sur la destination sauf sur des créneaux particuliers comme les week-ends culturels et, surtout, gastronomiques. Car on se loge, on mange et on boit fort bien en Val de Loire. Et surtout, l’accueil reçu y est exemplaire. Royaume des petits châteaux-hôtels pétris de charme, la destination manquait jusqu’à présent de structures plus vastes susceptibles d’accueillir les groupes. Le problème est en passe d’être réglé tandis qu’un véritable vent de Renaissance pousse acteurs du secteur privé et public à oeuvrer main dans la main. Le programme La Loire à vélo, par exemple, remporte un incontestable succès tandis que les initiatives locales se multiplient pour retenir le visiteur sur place. Patience…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique