Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Booking.com déploie son appli Booking Now

Pour sa première conférence de presse en France, Booking.com joue sereinement la démonstration de force, chiffres à l’appui, et annonce la sortie sur Apple de son appli Booking Now. 

C’est plus qu’un décollage qu’a effectué la start-up Booking.com depuis son lancement en 1996 à Amsterdam. Alors que le leader mondial de la réservation hôtelière en ligne annonçait ce matin à Paris la sortie d’une nouvelle application dédiée aux réservations de dernières minutes, la marque du groupe Priceline en a profité pour rappeler quelques chiffres qui parlent d’eux mêmes.

60 000 destinations couvertes, 600 000 hébergements proposés, 4,5 milliards de nuitées (loisirs et affaires) réalisées à travers le monde en 2014, dont 400 millions sur le seul marché français, la part des réservations sur Internet étant estimée sur ce territoire à 33% par PhoCusWright (11% générées par les sites des hôtels et 22% par les OTAs). Restent 67% des parts de marché qui demeurent aux mains d’autres canaux, dont les agences de voyages, les achats corporate négociés, etc.

"L’avenir est au mobile"

Pour être aussi crédible sur ordinateur que sur tablette et téléphone mobile, Booking.com s’appuie sur l’expertise de 200 développeurs dédiés au smartphone. Une force R&D qui permet aujourd’hui à la marque de présenter Booking Now, une appli ayant vocation à venir en complément de l’offre existante. "Le mobile procède d’un usage différent. La moitié des réservations sont pour le jour même ou le lendemain sur cet outil", rappelle Olivier Bisserier, directeur financier de Booking.com.

Simplicité, ergonomie, personnalisation et expérience utilisateur facile sont donc les maitres mots de l’appli Booking Now qui donne accès de manière intuitive à l’ensemble de l’offre. La géolocalisation permet de faire remonter immédiatement les chambres disponibles à proximité, celles-ci pouvant être réservées immédiatement, visualisées grâce aux photos, ou encore sauvegardées.

Mais c’est surtout la personnalisation du service qui fait la différence, l’utilisateur entrant ses préférences afin d’affiner ses critères de recherche. Des préférences qui seront soigneusement conservées et qui alimenteront un profil client pouvant également proposer de l’analyse prédictive.

Des relations toujours tendues avec les hôteliers français

Rien n’arrête donc Booking.com. Pas même l’annonce hier du groupe Accor de suivre l’Umih dans la décision de faire appel à l’autorité de la concurrence. "Pour un hôtel de 50 chambres, nous générons la vente de 4 chambres en moyenne par jour, 365 jours par an", prend soin de préciser Peter Verhoeven.

"Chaque grande marque essaye de générer du trafic direct à travers ses propres sites et c’est une obligation pour un groupe comme Accor de tout faire pour driver du trafic directement vers les établissements. Je le conçois et le comprends. Maintenant, Accor a donné son opinion et s’est mis derrière la position de l’Umih, c’est son droit mais en attendant, on continue de faire des affaires avec Accor".  Et concernant Accor, cet ancien directeur général Europe du groupe hôtelier sait de quoi il parle.

Afin de renforcer sa présence sur le marché français, Booking annonce par ailleurs l’arrivée de Carlo Olejniczak au poste de directeur régional pour la France, le Portugal et l’Espagne. Une nouvelle recrue d’expérience qui vient lui aussi du groupe Accor, où il occupait jusqu’à maintenant la fonction de vice-président senior des ventes globales.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique