Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Caraïbes traverse l’océan Atlantique

La compagnie proposera cet hiver des vols long-courriers vers les Antilles au départ d’Orly-Sud.

usqu’à présent compagnie régionale desservant tout l’arc antillais, Air Caraïbes prend le large. La compagnie ouvrira dès le 12 décembre deux lignes vers Fort-de-France (3 vols/sem.) et vers Pointe-à-Pitre (4 vols/sem.) au départ d’Orly Sud. Ces vols devraient passer à une fréquence quotidienne à partir du 5 février. Pour l’instant, la desserte de la Guyane n’est pas prévue mais le transporteur ne l’exclut pas si Air France adapte son offre. De quoi satisfaire les professionnels antillais, qui se plaignaient depuis plusieurs années d’un manque de capacités aériennes.

Une place vacante après la disparition d’Air Lib

Présidée par Jean-Paul Dubreuil, fondateur de la compagnie Air Vendée devenue Regional Airlines, Air Caraïbes va occuper l’espace laissé libre par la disparition d’Air Lib pour franchir l’Atlantique. Les vols seront opérés par le biais de la société Air Caraïbes Atlantique, filiale à 100 % d’Air Caraïbes et dirigée par François Hersen, ancien responsable d’Aéris, qui a planché sur le projet avec Marc Rochet, ex-PDG d’AOM-Air Liberté. La flotte sera constituée de deux Airbus 330 tri-classe, loués auprès d’ILFC et livrés fin novembre et en janvier 2004. Les premiers prix seront à 462 El’aller-retour hors taxes.

Pour asseoir ce changement de stratégie, Air Caraïbes devrait procéder à une augmentation de capital pour atteindre 21 ME, contre 10 actuellement. A terme, il devrait être partagé entre des investisseurs locaux, métropolitains, les pilotes (5 %) et les hôtesses et stewards (5 %).

L’équipe commerciale de la compagnie en métropole compte huit personnes, assistées d’un centre d’appel (0825 800 752). Air Caraïbes est aussi présente dans les GDS sous le code TX. La compagnie souhaite travailler avec les agences de voyages, qui recevront une commission de base de 7 %. Le transporteur a déjà réservé cet hiver 30 % de ses sièges au Club Méditerranée, Look Voyages, Aquatour et Exotismes, entre autres.

Pour l’instant, les objectifs restent raisonnables. La part de marché d’Air Lib sur le trafic France-Antilles tournait autour de 18 %. Grâce à nos tarifs typologiques (jeunes, troisième âge, etc.) et à une grande accessibilité aux prix les plus intéressants, nous pouvons viser 13 à 14 % du marché en 2006, explique Jean-Paul Dubreuil. Air Caraïbes table sur un trafic de 140 000 passagers dès l’année prochaine avec un point d’équilibre à 75 % de remplissage. Elle prévoit une perte de 4 ME avant de devenir rentable à partir de 2005.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique