Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

3 Portmeirion

« Je suis un homme libre ! »

Sir Clough William-Ellis était un enfant gâté. Sa famille lui offrit la falaise et les terres qui dominent l’estuaire de Porthmadog. Architecte, il en profita pour réaliser son rêve : bâtir un village idéal et italianisant, dont la construction débuta en 1925. Sir Clough vivait encore lorsque Patrick McGoohan choisit cet étonnant décor pour sa série TV Le Prisonnier, qui n’allait pas tarder à devenir culte. Aujourd’hui, les imaginaires des deux hommes sont indissociablement liés dans l’esprit des visiteurs. Dans le haut du village, la veste bleu sombre ornée d’un large liseré blanc indique l’entrée de la boutique de souvenirs. On y trouve des mugs décorés du fameux N° 6, ou des téléphones très seventies. Dans les rues et sur les esplanades, les visiteurs tournent la tête dans tous les sens. Il faut dire que Sir Clough n’a pas lésiné sur les détails architecturaux, jouant sur la perspective jusqu’à désorienter le regard. Le soir venu, seuls les clients des hôtels et les vrais habitants profitent de Portmeirion. On se demande s’ils échangent encore l’aimable « Bonjour chez vous ! », qui cachaient d’inquiétants mystères.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique