Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

3 Musées et culture

Une fugue en arts majeurs

Par quoi commencer ? Le Museu Picasso, peut-être, perdu au coeur d’un labyrinthe de venelles derrière la cathédrale. Par chance, ici, on sait vivre : les musées ne ferment qu’à 20 heures. On peut donc s’offrir le plaisir de se perdre. Installé dans un bâtiment historique, le lieu est riche des oeuvres de jeunesse du maître. Idéal pour comprendre l’évolution de ce jeune peintre, catalan d’adoption, encore figuratif qui, d’influence en influence, évolue jusqu’à ce séjour à Paris au cours duquel tout bascule. Avec çà, de nombreuses oeuvres de la période bleue et de sa fin de vie. La Fundació Joan Miró, au contraire, est une immense villa blanche transpercée de soleil sise au sommet de Montjouic, colline qui domine la ville, dévoilant au passage une vue superbe. Dédiées à l’homme qui fit de la peinture un art poétique à part entière, la conception de ce musée, tout comme sa richesse, sont un régal. Idem de son restaurant, fort réputé. Coup de coeur enfin pour le Palau de la Música, chef-d’oeuvre du modernisme (l’Art Nouveau espagnol), aux faïences, statues, formes libérées et motifs floraux omniprésents. Né de l’enthousiasme d’une poignée de choristes, ce piège à lumière est coiffé d’un dôme de verre jaune, qui disperse son or sur une salle de concert superbe, chrysalide magique de 2 137 places. Pour ceux qui ont encore soif d’art, le Museu Nacional d’Art de Catalunya et le Museu d’Art Contemporani se tiennent en réserve…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique