Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 Dublin au passé

The old city

Les Vikings sont arrivés ici vers l’an 800, créant le premier Dublin, à la même époque que la naissance de Paris. Devant nous, la plus vieille maison intacte date de 1605. C’est dans l’une de ces rues qu’Iseult vécut, avant sa rencontre avec Tristan. Plus loin, le Dublin Castle se devine. QG du pouvoir britannique pendant 700 ans, il est construit sur le site qui donna son nom à la ville : dubh linn, un marécage d’eau noire. En sortant du Castle, avant Dame Street, on tombe sur la plus ancienne institution de charité irlandaise (1790), bicoque à trois étages désormais restaurée et privée. Dublin, s’enrichissant, a pris conscience de la valeur de son patrimoine, d’époque géorgienne (comme ces froides façades de briques rouges aux portes colorées que l’on peut voir autour de Stephen’s Green Park) ou victorienne, et s’est enquis de le protéger et de le restaurer. Pour un bel exemple du faste de la période géorgienne, rendez-vous à Trinity College. Sur le chemin, on s’arrête au pub The Bank : entre deux gorgées, on s’extasie devant la réplique du Livre de Kells, manuscrit enluminé – le plus beau du monde, affirment avec chauvinisme les Irlandais – dont l’original est conservé dans la bibliothèque de Trinity, à deux pas.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique