Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 Athènes

Ça bouillonne sous l’Acropole

De la capitale grecque, le touriste de passage le temps d’une excursion retient surtout qu’elle est un incroyable musée à ciel ouvert. Dominant la ville, la colline de l’Acropole est à la Grèce ce que les pyramides de Gizeh sont à l’Égypte : un emblème. Ancien sanctuaire dédié à Athéna, le site est surtout célèbre pour son Parthénon, temple construit au IVe siècle avant J.-C. à l’initiative de Périclès, sous le règne duquel Athènes connut son âge d’or. Malgré la foule et un interminable chantier de restauration, difficile de ne pas être saisi par la majesté des lieux. Pour prolonger l’émotion, il ne faut pas manquer non plus, en contrebas, le nouveau musée de l’Acropole, ouvert en 2009. Il abrite notamment une forêt de statues de marbre et, surtout, les restes des ornements du Parthénon, dont une partie de la frise qui l’habillait sur tout son contour. Le reste est exposé au British Museum de Londres, et réclamé depuis des décennies par la Grèce…

Mais Athènes n’est pas qu’un temple de l’Antiquité endormi sur son passé. Tout au contraire, c’est aussi une capitale bouillonnante et festive, à l’image de ces Grecs réputés pour être parmi les plus fêtards en Europe. Les allergiques au tempérament enflammé des métropoles méditerranéennes n’apprécieront sans doute guère, les autres adoreront. Des bars ultrabranchés du quartier de Gazi aux terrasses chic de Kolonaki, en passant par les ruelles de Plaka, dont certaines ont su rester un brin bohèmes, la capitale grecque vibre. Crise économique ou pas.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique