Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Concours start-up CTT : la gagnante est...

| | | | | | | par
Skydeals a remporté la 5e édition du concours start-up du CTT.
Skydeals a remporté la 5e édition du concours start-up du CTT.
©ilyaf - stock.adobe.com

Cinq jeunes pousses ont pitché vendredi 15 septembre, face à une vingtaine de décideurs de l’e-tourisme, avec la complicité de L'Echo touristique.

 

Et de 5 ! Pour la 5ème année consécutive, le Club Tourisme et Technologie (CTT) a organisé son concours start-up.

27 jeunes pousses avaient déposé un dossier, un record pour ce think tank du tourisme digital. Vendredi 15 septembre, les cinq finalistes ont défendu leurs différents projets, face à une vingtaine de décideurs membres du CTT.

Skydeals est le grand gagnant

Chacun d’eux disposaient de 6 minutes chrono pour convaincre les professionnels. Le jury a départagé les start-up au regard du concept, de son originalité et du modèle économique. Un exercice compliqué en raison de la diversité des profils en présence.

C’est finalement Skydeals qui a concentré la majorité des voix au second tour, et gagné ainsi 2500€ de dotation. Il s’agit d’une place de marché de shopping à bord des avions. Pour l’instant, un premier test a été effectué sur la seule ligne Paris-Punta Cana, avec French blue. Skydeals compte bientôt démarrer la commercialisation de produits à Orly, ainsi qu’aux Etats-Unis, avec une compagnie américaine. "Nous sommes dans une course de vitesse", estime son DG Julien Sivan, pressé de se déployer sur tous les continents. Pour l’instant, son essor se heurte au lent déploiement du wifi en vol, mais son potentiel de croissance est considérable, selon les décideurs du think tank.

Smartrenting l’an passé

C'est en 2013 qu'est né le concours CTT, dédié aux start-up du tourisme et des loisirs. Cette année-là, le courtier en ligne de billets d’avion Darjeelin et l’application de carnets de voyages MobilyTrip sont arrivées ex-aequo, et ont par conséquent remporté chacune une dotation. Le site d’activités RendezvousCheznous, dont Voyages-sncf.com est devenu actionnaire minoritaire, a gagné l'édition 2014. Le spécialiste du surtitrage multilingue Theatre in Paris a remporté la mise l'année suivante.

En 2016, c’est le site de sous-location d’hébergements Smartrenting qui s'est distingué. Son cofondateur Thibault Martin a intégré le jury 2017, tout en partageant le chemin parcouru depuis un an. "Depuis l’an dernier, nous avons bien progressé, pour atteindre plus de 1M€ de chiffre d’affaires en 2017. Nous sommes sur le point de lever 500 000 euros. Le prix (du CTT, NDLR) nous a apporté de la notoriété et nous a personnellement confortés dans notre projet. La sous-location pouvant faire peur, la validation de notre concept par des professionnels était stimulante."

Un réseau de 50 décideurs

Le CTT rassemble environ 50 décideurs français de l’e-tourisme, dont les dirigeants de grandes agences en ligne, des géants de la réservation hôtelière, de deux GDS majeurs... L'Echo touristique est un partenaire historique de ce club d'échanges sur les technologies appliquées au tourisme, et de veille en matière d’e-commerce.

Le concours permet aux jeunes pousses de confronter leurs idées à une communauté de professionnels du voyage en ligne, qui pour leur part découvrent des concepts susceptibles de faire florès demain. Un rendez-vous vertueux, des deux côtés de la tribune.

Cinq finalistes en lice

Les quatre autres finalistes défendaient également des concepts intéressants : le service de voiturier Ector, l’application de running urbain Gwiido, le "Blablacar" du voilier Sailsquare, le comparateur de billets de bus Sobus. Voici les entrepreneurs qui, après avoir pitché, ont pris un dessert en attendant les délibérations...

Maxime Courtaigne ‎(Sailsquare), Julien Sivan (Skydeals), Julien Saiani (Gwiido), Manoel Roy (Ector) et Matthieu Marquenet (SoBus).

 

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer