Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

WeChat Pay et Alipay disponibles sur Air Canada

Dans le cadre de sa coentreprise avec Air China, Air Canada souhaite s’adapter aux usages chinois. Elle a décidé d’accepter les méthodes de paiement des deux monstres Alibaba et WeChat.

Le 21 aout, Air Canada a annoncé qu’il était désormais possible de payer au moyen d’Alipay et de WeChat Pay lorsqu’une réservation est effectuée sur les sites web du transporteur en Amérique du Nord et à Hong Kong.

« Depuis l’automne dernier, nos clients aux quatre coins du monde peuvent utiliser le mode de paiement local de leur choix lorsqu’ils achètent des billets sur aircanada.com dans leur pays d’origine, ce qui comprend les options Alipay et WeChat Pay en Chine, a affirmé John MacLeod, le vice-président ventes mondiales et Alliances d’Air Canada. Étant donné le nombre grandissant de clients qui achètent des billets en Amérique du Nord et à Hong Kong et qui cherchent à utiliser ces autres modes de paiement, nous acceptons désormais les options AliPay et WeChat Pay pour les réservations effectuées sur aircanada.com au Canada, aux États-Unis et à Hong Kong. »

La Chine et les paiements par mobiles ciblés

Comme d’autres avant, il s’agit d’un élément de la stratégie d’expansion mondiale d’Air Canada, témoignant de ses efforts afin que les clients internationaux « disposent de leur mode de paiement de prédilection pour leurs achats effectués à l’extérieur de la Chine ».

Les clients peuvent effectuer des transactions sur aircanada.com localement en utilisant iDEAL aux Pays-Bas, Sofort et Giropay en Allemagne, Bancontact en Belgique, POLi en Australie, et Alipay et WeChat Pay en Chine, au Canada, aux États-Unis et à Hong Kong. Tous ces autres modes de paiement et ces modes de paiement locaux sont traités par l’intermédiaire d’une plateforme unique. Cette méthode facilite l’expansion et simplifie l’ajout de nouveaux modes de paiement, au besoin, sans devoir recourir à des contrats individuels ou à un travail de développement supplémentaire.

La compagnie dessert Shanghai depuis Montréal, Toronto et Vancouver, et Pékin depuis Toronto et Vancouver.