Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aurélien Aufort (Voyamar) : « Le comportement des clients des agences a changé »

Le directeur général de Voyamar revient sur la fusion avec le groupe Ailleurs, le bilan de 2018 et les perspectives pour l’année en cours, avec une offre qui s’affine, essentiellement sur les circuits, pour répondre aux nouvelles demandes.

Voyamar est en passe de boucler une année 2019 en forte croissance. « A date, nous avons enregistré un chiffre d’affaires égal aux chiffres d’affaires de Voyamar et d’Ailleurs en 2018 », indique Aurélien Aufort, le directeur général du tour-opérateur. « Le début de l’année a été très bon, jusqu’au mois de juin. L’été est un peu plus maussade, mais nous avons une belle arrière-saison, en septembre, qui va nous permettre de rattraper l’été », poursuit Aurélien Aufort.

Le voyagiste du groupe Marietton peut désormais affirmer qu’il a réussi sa fusion avec le groupe Ailleurs, racheté en 2012. « Nous avons fusionné en septembre 2018, et cela comporte toujours une part de risque. Mais le bilan est positif et se traduit par la progression de nos ventes sur le segment des circuits, et notamment en Europe (+100%) », chiffre Aurélien Aufort. L’Amérique du Nord est également en hausse (+15%), comme l’Afrique du Sud, la Russie, le Portugal ou la Norvège.

Les Etats-Unis en sur-mesure

Des performances qui permettent au TO de nourrir toujours plus d’ambitions sur le segment des circuits et du sur-mesure. « Le comportement des clients des agences de voyages a changé. Nous devons donc répondre à la demande des agences en produisant le voyage qu’ils ne peuvent pas produire », estime Aurélien Aufort. Un voyage de plus en plus modulable, qui s’aventure parfois dans des régions plus pointues, ou avec un contenu plus original (hébergement insolites, transports…), rendu possible grâce à l’assise d’un tour-opérateur, qui peut s’engager auprès des différents prestataires.

Dans cette optique, Voyamar va étoffer son offre et ouvrir sa marque Voyamar Collection, dédiée au sur-mesure, à l’Amérique du Nord à compter de janvier 2020. « Nous réalisons plus de 25 millions d’euros de chiffre d’affaires sur les Etats-Unis et le Canada, donc ça nous paraissait naturel. Nous sommes définitivement un tour-opérateur plutôt « circuit » que « séjours », analyse Aurélien Aufort. Un voyagiste qui aime faire du sur-mesure, « tout en gardant une offre plus accessible » pour le client final, sous la marque Voyamar Circuits.

« Nous préférons travailler avec les agents de voyages »

Car le succès des circuits du voyagiste ne l’empêche pas de maintenir sa présence sur le segment des clubs, sous la marque Naya Clubs. « Mais nous avons plutôt vocation à stabiliser l’offre Clubs qu’à l’étendre, et à consolider ceux que nous avons déjà en catalogue. Pour devenir un grand opérateur de clubs, il faut prendre le virage du B2C. Et nous préférons travailler avec les agents de voyages », assume Aurélien Aufort. D’autant plus que Voyamar peut s’appuyer sur les quelques 500 agences de voyages du groupe Marietton pour distribuer ses produits.

Les équipes commerciales du TO s’apprêtent d’ailleurs à partir en tournée dans toute la France, au côté de leurs confrères de Solea et d’Héliades, pour présenter sa production Hiver 2019/2010 à plus de 1000 agents de voyages.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique