Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marietton rachète Héliades et des agences Selectour

La vente d’Héliades par XL Airways au groupe Marietton est signée. Il ne manque plus que le feu vert des autorités européennes.

« Il y a 5 ou 6 mois qu’on négocie Héliades avec Laurent (Magnin) », PDG de la compagnie XL Airways, a souligné Laurent Abitbol, président de Marietton Développement. Héliades sera officiellement rachetée le 27 décembre 2018, après le feu vert attendu des autorités de la concurrence, a-t-il ajouté, en marge du congrès Selectour à Dubaï. « Il y aura un très grand lien commercial entre le groupe Marietton et XL Airways », un lien qui n’est pas capitalistique à ce jour.

Spécialiste de la Grèce comptant une centaine de salariés, Vacances Héliades a réalisé un chiffre d’affaires de 109 millions d’euros en 2017. Le tour-opérateur, qui mène une importante stratégie de diversification, anticipe une centaine de millions d’euros de ventes en 2018. Ce sera le deuxième voyagiste de Marietton, après Voyamar.

Un autre TO racheté à 50%, ainsi que des agences

« C’est une très bonne nouvelle pour Héliades, a souligné Laurent Magnin, présent à Dubaï. Stratégiquement, le TO avait été acquis par XL Airways et ses actionnaires islandaises pour faire voler nos avions moyen-courrier. » C’était ainsi devenue une filiale de la compagnie aérienne le 1er janvier 2007. « Dans la mesure où XL a totalement arrêté le moyen-courrier », cette vision stratégique « n’avait plus vraiment de sens ». « Héliades pourra être épaulé par un groupe puissant en termes de distribution ».

D’ici la fin de l’année, Marietton doit aussi confirmer le rachat d’un autre TO, à 50% cette fois, ainsi que l’acquisition de deux mini-réseau d’agences Selectour. Il ne s’agit pas d’Asia, nous ont affirmé Laurent Abitbol et Guillaume Linton, directeur général du spécialiste de l’Asie.

L’ensemble des quatre entreprises absorbées représente un apport de 220 millions d’euros de ventes annuelles.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique