Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Uber veut créer des voitures volantes d’ici 2020

La plate-forme de VTC Uber s'est rapprochée de deux mégapoles afin de démarrer un système futuriste de transport à la demande.

De petits appareils aériens qui flottent au-dessus de nos têtes ? Ce n’est plus tout à fait de la science-fiction.

L’an dernier, déjà, Uber avait dévoilé une initiative baptisée "Elevate", censée désengorger les transports urbains en utilisant un réseau d'appareils électriques à décollage vertical (VTOL), à mi-chemin entre la voiture volante et le mini-hélicoptère. Ces engins pourraient décoller, atterrir et se recharger sur un réseau de "vertiports" installés en haut d'immeubles de parking, sur des zones existantes prévues pour les hélicoptères ou sur des terrains inutilisés autour des échangeurs routiers.

Dubaï et Dallas aux avant-postes

Pour avancer sur un tel projet, Uber a conclu des partenariats, notamment avec des acteurs de l’aéronautique et les villes de Dubaï et de Dallas-Fort Worth au Texas.

A Dubaï, l'autorité des routes et des transports (RTA) affiche l'objectif d'une démonstration avec de vrais passagers lors de la prochaine exposition universelle qu'elle accueillera à partir d'octobre 2020. Uber et RTA vont dans cette optique identifier les lieux pouvant accueillir des vertiports.

A Dallas-Fort Worth, l'objectif est également d'avoir une première démonstration en 2020, suivie d'un programme pilote à échelle réelle d'ici 2023. Uber va travailler avec la société immobilière Hillwood, qui doit développer et construire les vertiports.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique