Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

…tandis que ses concurrents américains s’enfoncent dans le rouge

Continental Airlines a accusé au premier trimestre une perte nette de 136 millions de dollars, creusée par une chute de la fréquentation. De son côté, American Airlines, a essuyé sur la période une perte nette de 375 millions de dollars contre 341 millions enregistrée un an plus tôt. Pour les deux transporteurs, l’origine de la dégradation de leur activité est la même. La décrue des dépenses de kérosène (de 41,8 % pour Continental et de 37 % pour American), n’a pas suffi à compenser une fréquentation en berne : les résultats ont subi les effets négatifs d’un recul important des revenus passagers, alors que de nombreux clients réduisent leurs voyages ou achètent des billets plus économiques, indique Continental. Alors que la baisse des prix du carburant constitue une protection contre l’effondrement de la demande en 2009, les difficultés de l’environnement économique et du marché du crédit demeurent des défis considérables, a ajouté American. Conséquences, le chiffre d’affaires de cette dernière a reculé de 15,1 % à 4,8 mds$, sur le 1er trimestre 2009, tandis que celui de Continental accuse une baisse de 17 % à 2,97mds$ (-18,8 % sur la seule activité passagers du transporteur à 2,6mds$). Le marché s’attendait a des résultats encore plus catastrophiques. De même pour United qui est parvenu à limiter la casse avec une perte nette réduite de 167 M$ à 382 M$ sur la période. En revanche, son chiffre d’affaires plonge de 21,7 %, par rapport au 1er trimestre 2008.