Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le leader mondial Delta Airlines retrouve des raisons d’espérer…

 
Le transporteur aérien américain Delta Air Lines, leader mondial du secteur depuis son rachat de Northwest, accuse 794 millions de dollars au premier trimestre. C’est presque une bonne nouvelle, quand on compare ces résultats à ceux du 1er trimestre 2008 qui accusaient une perte nette de près de 6,4 milliards de dollars. Mais le groupe a souligné que cette comparaison d’une année sur l’autre n’était pas pertinente car Northwest ne faisait alors pas partie de son périmètre de consolidation. Delta a précisé avoir perdu 684 millions de dollars sur le trimestre à cause de ses achats anticipés de carburant, négociés des mois à l’avance alors que le kérosène valait beaucoup plus cher qu’actuellement. Au global, le numéro un mondial a réalisé un chiffre d’affaires de 6,68 milliards de dollars, en baisse de 15% sur un an par rapport au chiffre d’affaires pro forma de Delta et Northwest combinés, dans un contexte de pire récession économique depuis l’existence du groupe, se justifie le transporteur. En dépit de récents signes de stabilisation pour la demande, nous tablons sur une poursuite des pressions sur le chiffre d’affaires pour le reste de l’année, a indiqué la direction. Le groupe espère toutefois pouvoir plus que compenser cet environnement défavorable par les synergies attendues de la fusion, le coût moins élevé du carburant et de nouvelles initiatives pour dégager des revenus supplémentaires. Delta a notamment annoncé une surcharge de 50 dollars pour le second bagage enregistré sur les vols internationaux, à partir du 1er juillet, qui doit permettre au groupe de dégager 100 millions de dollars de revenus supplémentaires. Il va aussi retirer de sa flotte de fret 14 Boeing 747, trop gourmands en carburant.