Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Taïwan, une autre Chine…

C’est un petit dragon à deux têtes. D’un côté, le high-tech et la finance. De l’autre, des traditions millénaires et une vraie hospitalité. Et si Taïwan était la destination asiatique à découvrir ?

Peu de voyagistes se risquent à programmer l’ancienne Formose. Ils ont tort. Les choses pourraient d’ailleurs changer avec les vols directs Paris-Taipei proposés, depuis janvier dernier, par la compagnie nationale Eva Air. Autre coup de pouce à la destination : la campagne promotionnelle orchestrée ces semaines-ci par le Bureau du Tourisme de Taïwan. Quant au réchauffement des relations avec la Chine continentale, il devrait faciliter le développement des combinés. Kuoni y travaille déjà, tandis que Costa Croisières vient d’obtenir l’autorisation d’exploiter des lignes directes entre Shanghai et Taïwan. Responsable Asie chez Interface Tourism (le bureau de représentation français de Taïwan), Blaise Borezée affiche un bel optimisme : « La France est le troisième marché européen, avec 24 164 arrivées en 2008 sur un total de 3 845 187 visiteurs étrangers. Notre objectif de croissance pour 2009 est de 7 % : c’est ambitieux dans un contexte de crise, mais l’engouement de nos compatriotes pour l’Asie ces dernières années devrait profiter à la destination. » Même enthousiasme chez Michel Gosselin, fondateur et directeur d’Ananta, le spécialiste des petits groupes chez Ateliers du Voyage. « Je vends Taïwan à ceux de mes clients qui connaissent déjà la Chine continentale. Ils découvrent là un tout autre visage, enraciné dans le bouddhisme et le taoïsme. » Temples tapissés d’amulettes, marchés de nuit bigarrés et paysages enchanteurs : la magie de Taïwan opère. Seul bémol, peut-être : la barrière linguistique. Il faut avoir un excellent niveau d’anglais pour apprécier toutes les explications données par son guide. Surtout lorsque celui-ci vous invite à découvrir le panthéon des dieux chinois : Ma Zu, Chu Sheng Niang Niang… On s’y perd un peu. Mais toujours avec le sourire !

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique